pudeo

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Latin[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

De pavio [1] (« frapper ») dont dérivent repudio (« repousser, répudier »), tripudium (« danse "frappe-sol" des Saliens »), propudium (« signal du départ »). Comparez, pour le rapport entre « frapper » et « honte » avec le tchèque stud, ostuda.
Note : extrêmement rare en tant que verbe personnel, essentiellement impersonnel. Remarquez les deux acceptions par le compose depudet qui signifie « avoir profondément honte » ou « n'avoir plus honte », suivant que de- est entendu dans le sens augmentatif ou dans le sens de la cessation d’action.

Verbe[modifier | modifier le wikicode]

pudeo, infinitif : pudere, parfait : pudui, supin : puditum /Prononciation ?/ intransitif (conjugaison)

  1. Avoir honte, faire honte.
    • ita nunc pudeo, Plaute. Casina, 5, 2, 3
    • non pudet herbosum' dixi 'posuisse moretum in dominae mensis, Ovide. Fast. 4
      mais n'a-t-on pas honte de servir sur la table de la déesse ce ragoût aux herbes ?
    • Mē tuī pudet.
      J'ai honte de toi.

Note : Par convention, les verbes latins sont désignés par la 1re personne du singulier du présent de l’indicatif.

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

  • Félix Gaffiot, Dictionnaire latin français, Hachette, 1934 (pudeo)
  • [1] Charlton T. Lewis & Charles Short, A Latin Dictionary, Clarendon Press, Oxford, 1879 (pudeo)