purin

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi Voir aussi : purín

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

De l’ancien français purer (« s'écouler, dégoutter »), avec le suffixe -in → voir pureau.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
purin purins
/py.ʁɛ̃/

purin /py.ʁɛ̃/ masculin

  1. Partie liquide du fumier.
    • Il n’y avait dans la cour, formée par quatre pauvres bâtiments, aucun être vivant, sinon les poules picorant le fumier qui, tout près de la bergerie, baignait dans un lit immonde de purin. (Octave Mirbeau, Le Père Nicolas, dans Lettres de ma chaumière, 1885)
    • Il crut marcher une dernière fois dans la grande rue, criblée de soleil, parmi les tas de fumier, suant les flots noirs de purin, […]. (Émile Moselly, Joson Meunier: histoire d'un paysan lorrain , 1923, p.6)
    • Le village auvergnat est resté malpropre, boueux, puant, délavé par les purins; il est sans lumières; les conditions d'habitation y sont exécrables. (Ludovic Naudeau, La France se regarde. Le problème de la natalité, 1931)
    • Les purins, étendus de quatre à six fois leur volume d'eau et utilisés en arrosage dans les cultures de légumes herbacés, communiquent une grande vigueur aux plantes. (O. Bussard, Cultures légumières -1943)

Quasi-synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Anagrammes[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]