quai

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : quài

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

D’origine normande, de l’ancien normand cai « banc de sable », du bas-latin caium « enceinte », du gaulois caio « haie » (cf. gallois cae « champ, haie », breton kae « haie », vieux breton cai « rempart »). Doublet de chai.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
quai quais
/kɛ/
Un quai de gare. (3)

quai /kɛ/ ou /ke/ masculin

  1. Levée ordinairement revêtue de pierres de taille et faite le long d’une rivière ou d’un canal, pour rendre le chemin praticable et pour empêcher le débordement de l’eau.
    • Un quai revêtu de pierres de taille.
    • Les quais de Paris.
    • Se promener sur les quais.
  2. (Marine) Rivage d’un port de mer, qui sert pour le chargement et le déchargement des marchandises.
    • Le 22, au point du jour, la cité entière, entassée sur les quais du port et sur les côtes voisines, guettait d'un œil avide et colère le steamer qui amenait à Copenhague la députation du meeting de Rendsbourg. (Louis-Antoine Garnier-Pagès, Histoire de la Révolution de 1848, tome 2 : Europe, Paris, Pagnierre, 1861, p.40)
    • Jean Donnard et Pierre Kerhuon embarquaient les filets dans la chaloupe, amarrée au quai, près de la cale qu’ensanglantaient des débris de poissons fraîchement éventrés. (Octave Mirbeau, Les eaux muettes )
  3. (Par extension) (Chemin de fer) Trottoir d’embarquement dans une gare de chemin de fer.
    • On me délivre un billet de première classe, valable jusqu’à Bakou. Je descends sur le quai qui donne accès aux voitures. (Jules Verne, Claudius Bombarnac, ch. I, J. Hetzel et Cie, Paris, 1892)
    • À toute allure les autobus, les omnibus et les charrettes de commissionnaires voituraient malles et valises vers la gare ; sur les quais envahis, l’exode des hiverneurs d’élite se heurtait à la bousculade des voyageurs de toute espèce. (Paul Margueritte, Jouir, 1918, T.2, p.260)
    • On ne voyait pas les tramways. […]. Pourtant les quais où ils roulaient, avec des piaulements plaintifs, n'étaient guère éloignés, car la rue, quelquefois, tremblait à leur passage […]. (Francis Carco, Brumes, Éditions Albin Michel, Paris, 1935, p. 41)

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

  • quai sur Wikipédia Article sur Wikipédia
  • quai sur Wikiquote Article sur Wikiquote

Références[modifier | modifier le wikicode]