qui aime bien, châtie bien

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Traduction du latin qui bene amat, bene castigat. (→ voir qui, aimer, bien et châtier)

Locution-phrase[modifier | modifier le wikitexte]

Qui aime bien, châtie bien.Grandville, Cent Proverbes, 1845

qui aime bien, châtie bien /ki ɛm bjɛ̃ ʃɑ.ti bjɛ̃/

  1. On punit plus justement quelqu’un lorsqu’on l’aime bien.
    • Qui aime bien châtie bien : l’adage ne concerne pas que l’homme, dans son rapport à autrui, mais aussi les relations singulières que celui-ci a pu nouer avec les animaux, de toutes espèces, depuis la nuit des temps. Dis-moi comment tu traites ton chien, je te dirai qui tu es […]. (Le Figaro, 25 mai 2006)
    • « Le Bye Bye, c’est dans notre culture, déclare Joël Legendre. Le temps des Fêtes est une période nostalgique où on a envie de rire, de se rapprocher, d’être amoureux et de donner. » Et il n’y a pas de mal à se tirer la pipe une fois par année. Puisque qui aime bien, châtie bien. (La Presse, 27 novembre 2006)
    • « Je ne suis pas spécialement misogyne […]. » Mais qui aime bien, châtie bien, et Murray Schisgal, en fin connaisseur de l’âme féminine, brosse des portraits de parfaites névrosées nées du rêve américain. (Le Figaro, 22 mars 2007)
    • Nous comprenons très bien au fond de nous-mêmes que l’amour n’appelle pas la haine. Bien au contraire. Pourtant, nous élaborerons des prétextes et des excuses toutes faites : qui aime bien, châtie bien ! Nous chercherons à nous déculpabiliser […]. (LaChance, Richard, Bonjour l’amour ! Adieu violence !, Le Dauphin Blanc, France 2007)

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]