résistance

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi Voir aussi : resistance, Résistance

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du latin resistentia, du verbe resistere (« résister »), composé du préfixe re- et de sistere (« élever »).

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
résistance résistances
/ʁe.zis.tɑ̃s/
Trois résistances. (4)

résistance /ʁe.zis.tɑ̃s/ féminin

  1. Qualité par laquelle un corps résiste à l’action d’un autre corps.
    • Sa résistance à la rupture est égale à celle de la laine. (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature; 1re partie: Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
    • Il pressentait que l’eau triompherait des semelles sans résistance, et, sournoisement, s’infiltrerait jusqu’aux chevilles. (Victor Méric, Les compagnons de l’Escopette, 1930, p.9)
    • Pour plus d’étanchéité et de résistance au vent, l’embarrure des tuiles plates était faite au mortier de façon très soignée. (Jean-Louis Boithias & Corinne Mondin, La maison rurale en Basse-Normandie, p.41, éditions Créer, 2001)
  2. (En particulier) (Physique) La force opposée par un corps aux diverses actions qui s’exercent sur lui.
    • J’allai dans la sellerie où je choisis des courroies solides dont j’éprouvai la force de résistance... […]. (Octave Mirbeau, Le colporteur,)
    • La résistance de l’air. - La résistance des matériaux.
  3. (En particulier) (Électricité) Opposition de certains corps au passage d’un courant électrique.
  4. (Par extension) (Électricité) (Électronique) Élément d’un circuit électrique qui remplit cette fonction.
  5. Obstacle, opposition, difficulté.
    • Je voulus pousser la porte, le volet, mais je sentis quelque résistance.
  6. Force permettant de résister à la fatigue, endurance.
    • De nombreuses expériences m’avaient convaincu que le régime végétarien était celui qui me convenait le mieux et me donnait la plus grande résistance physique. (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • Il est d’aspect chétif, mais il a beaucoup de résistance.
  7. (En particulier) (Médecine) Capacité de survie d’un organisme face à une maladie.
  8. Défense que font les hommes, les animaux ou les micro-organismes contre ceux qui les attaquent.
    • En 1240, ce jeune vicomte Raymond de Trincavel, dernier des vicomtes de Béziers, […] s’empare, sans se heurter à une sérieuse résistance, des châteaux de Montréal, des villes de Montolieu, de Saissac, de Limoux, d’Azillan, de Laurens et se présente devant Carcassonne. (Eugène Viollet-le-Duc, La Cité de Carcassonne, 1888)
    • Le Tors fit une belle résistance en décochant de toutes ses forces au digne fonctionnaire des coups de pied dans les jambes, […]. (Louis Pergaud, Une revanche, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Faire beaucoup de résistance, peu de résistance. - Les assiégés ont fait une belle résistance.
    • Opposer une longue résistance. - Il s’est rendu sans résistance.
  9. (En particulier) (Agriculture) (Pharmacologie) Perte ou absence de sensibilité d’un parasite ou d’une maladie aux moyens de traitement.
    • Les résultats obtenus sur la commune de Martigny sont assez surprenants par le maintien d’une assez bonne efficacité du tébufénozide et l’existence d’une résistance au thiaclopride et au chlorpyrifos-éthyl. (Revue suisse de viticulture, arboriculture, horticulture, volumes 37 à 38, 2005, p.126)
  10. (Figuré)(Familier) Le fait de se faire prier longtemps avant de faire quelque chose.
    • Il a offert une belle résistance à mes demandes répétées.
  11. (Figuré) Opposition aux desseins, aux volontés, aux sentiments d’un autre, ou à ses propres passions.
    • Dès le lendemain du crime, je devins éperdument amoureux de Rosalie. Je songeai aussitôt à en faire ma maîtresse, mais je me heurtai à une résistance entêtée et joviale, qui exaspéra et redoubla ma passion. (Octave Mirbeau, Le colporteur,)
    • Aussi n’est-il pas rare de voir une bicoque résister pendant des mois à une armée nombreuse. De là, souvent, cette audace et cette insolence du faible contre le fort et le puissant, cette habitude de la résistance individuelle qui faisait le fond du caractère de la féodalité, […]. (Eugène Viollet-le-Duc, La Cité de Carcassonne, 1888)

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Composant élecrique (4)

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikitexte]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier | modifier le wikitexte]

Expressions[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Hyponymes[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Homophones[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]

a