rabab

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

De l’arabe rabab, même sens. A distinguer du kabuli rabâb, instrument à cordes pincées (espèce de luth) originaire d'Iran, du Pakistan et surtout d'Afghanistan, le rabab, en traversant la Méditerranée, est sans doute à l'origine du rebec, ancêtre du violon.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
rabab rababs
/ʁa.bab/
Deux rababs turcs

rabab /ʁa.bab/ masculin

  1. (Musique) Cordophone à cordes frottées -le plus souvent deux-, élément central de la musique arabo-andalouse, espèce de vièle composée d'une caisse de résonance recouverte d'une peau de chèvre.
    • Les rababs arabes ou turcs sont petits et légers, le corps, souvent un simple bâton, traverse un résonateur en bois ou en noix de coco, recouvert de peau et reposant sur une pique, comme un violoncelle. Les 2, 3, ou 4 cordes sont en boyaux épais, l'instrument posé soit à terre soit sur le genou du musicien se joue avec un archet lui aussi rustique.

Variantes orthographiques[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]