rabbin

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

(Siècle à préciser) Du latin rabbi (« mon maitre »).

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
rabbin rabbins
/ʁa.bɛ̃/
Deux rabbins.

rabbin /ʁa.bɛ̃/ masculin

  1. Docteur des juifs, ministre du culte judaïque.
    • Or, c’était fête à la synagogue, ténébreusement étoilée de lampes d’argent, et les rabbins, en robes et en lunettes, baisaient leurs talmuds, marmottant, nasillonnant, crachant ou se mouchant, les uns assis, les autres non. (Aloysius Bertrand, Gaspard de la nuit, 1842)
    • …alors que jusqu’au huitième siècle, nous n’avons connaissance d’aucun rabbin célèbre en France, on voit apparaître à cette époque, et précisément à Narbonne, un talmudiste de valeur, nommé Makhir et originaire de Babylonie. (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937, p.38)

Variantes[modifier | modifier le wikitexte]

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Expressions[modifier | modifier le wikitexte]

  • Grand rabbin, Le chef d’une synagogue ou d’un consistoire israélite.

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Anagrammes[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]

Suédois[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

rabbin masculin

  1. Rabbin.