raisonneur

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

De raisonner avec le suffixe -eur.

Adjectif[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin raisonneur
/ʁɛ.zɔ.nœʁ/
raisonneurs
/ʁɛ.zɔ.nœʁ/
Féminin raisonneuse
/ʁɛ.zɔ.nøz/
raisonneuses
/ʁɛ.zɔ.nøz/

raisonneur

  1. Qui raisonne, réplique, argumente.
    • Ce domestique est trop raisonneur.
    • Cette petite fille est raisonneuse.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin raisonneur
/ʁɛ.zɔ.nœʁ/
raisonneurs
/ʁɛ.zɔ.nœʁ/
Féminin raisonneuse
/ʁɛ.zɔ.nøz/
raisonneuses
/ʁɛ.zɔ.nøz/

raisonneur genre à préciser : {{m}}, {{f}}, {{mf}}, {{n}} ?

  1. Celui, celle qui raisonne, qui fait des raisonnements.
    • Pascal avait de la droiture […]. Élégant écrivain, et raisonneur profond, il eût sans doute éclairé l’univers, si la Providence ne l’eût abandonné à des gens qui sacrifièrent ses talents à leurs haines. (Denis Diderot, Pensées philosophiques, Texte établi par J. Assézat, Garnier, 1875-77)
  2. (Spécialement) (Péjoratif) Personne qui fatigue, qui importune par ses raisonnements.
    • C’est un raisonneur ennuyeux, un raisonneur éternel, perpétuel.
  3. Celui, celle qui, au lieu de recevoir docilement les réprimandes qu’on lui fait ou les ordres qu’on lui donne, réplique.
    • Si cet enfant se met à faire le raisonneur !…
  4. Personnage de comédie, dont l’auteur se sert comme de porte-parole, pour exprimer l’idée qu’il a voulu mettre à la scène et préciser le sens et la portée de sa pièce.

Homophones[modifier | modifier le wikicode]


Références[modifier | modifier le wikicode]