ramener

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du verbe amener avec le préfixe r- indiquant un retour au point de départ.

Verbe[modifier | modifier le wikitexte]

ramener /ʁa.mə.ne/ ou /ʁam.ne/ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Amener de nouveau.
    • […], j'avais près de cent brasses de chaîne et mon ancre à ramener à bord, une tâche énorme pour un homme seul qui me prit près de quatre heures et demie, […]. (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • Vous m’aviez amené telle personne, je vous prie de me la ramener.
    • (Au jeu de dés)Il avait amené cinq, sept, etc., il ramena ce même nombre.
  2. Reconduire une personne, un animal ou un objet dans le lieu où elle (il) était au départ.
    • Montez dans ma voiture, je vous ramène chez vous.
    • Il a ramené deux fois les troupes à l’assaut, au combat.
    • Vous m’aviez confié ce jeune homme, je vous le ramène.
    • Je vous le ramène sain et sauf.
    • Ramener un cheval à l’écurie.
    • Je vous prête ma voiture, vous me la ramènerez.
  3. Amener quelque chose d’un endroit donné, sans qu’on y ait obligatoirement été auparavant. — Note : Le préfixe n’a qu’un sens augmentatif
    • Il a vendu son cheval à vingt lieues d’ici et en a ramené un meilleur.
  4. (Militaire) Retourner, lorsqu'il est poursuivi, à la place d’où il était parti, en parlant d’un corps de troupes, après une charge qui a échoué,
    • La cavalerie chargea, mais elle fut vivement ramenée.
  5. Faire revenir.
    • Quel sujet vous ramène?
    • Cet acteur ramène la foule au théâtre.
    • (Figuré) Ramener quelqu’un à la raison, à son devoir, à la vraie foi.
    • (Figuré) Ramener la question sur son véritable terrain.
    • (Figuré) Personne ne s’entend mieux que lui à ramener les esprits.
    • (Absolu) Ramener quelqu’un : le faire revenir d’un préjugé, d’une disposition hostile, d’un entêtement.
    • Il est violemment irrité : vous seul pourrez le ramener.
    • (Familier) Je le ramènerai bien : je le ferai bien revenir à la raison.
  6. Réduire.
    • Ramener une fraction à sa plus simple expression.
    • Tous ces problèmes se ramènent à un seul.
  7. (Figuré) Faire renaître, rétablir.
    • La paix a ramené la prospérité.
    • Cette mesure a ramené l’ordre.
    • Ramener une vieille mode : la remettre en vogue.
  8. Tirer, faire venir en avant ou dessus ce qui est en arrière ou dessous.
    • Ramener les bras en arrière.
    • Il ramena sur son épaule droite un pan de son manteau.
    • Il ramène ses cheveux sur le devant de sa tête.
    • (Familier) Se dit de quelqu’un qui fait revenir ses cheveux sur le devant de la tête pour dissimuler une calvitie.
    • Ramener son épée, sa lance : la retirer à soi.

la ramener /la ʁam.ne/ 1er groupe (conjugaison)

  1. (Argot) Être insolent, vindicatif.
    • Il n’arrête pas de se la ramener depuis quelque temps.
    • (Vulgaire) Et toi, la ramène pas, OK ?

Expressions[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]