recroqueviller

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Altération de recoquiller, probablement sous l’influence de croc et ville, forme ancienne de vrille.

Verbe[modifier | modifier le wikitexte]

recroqueviller /ʁə.kʁɔk.vi.je/ transitif (pronominal : se recroqueviller) 1er groupe (conjugaison)

  1. Rétracter, plisser, rabougrir.
    • La sensualité dessèche le cœur et le recroqueville comme une feuille.
    • Il lève l’index puis le recroqueville.
    • A l’Occident, […], surgissaient les deux pyramides éternelles : l’une avec ses arêtes tranchées comme des lames d’acier; l’autre qui peureusement, recroqueville son pied, comme si le sable la brûlait. (Out-el-Kouloub, Zaheira, dans "Trois contes de l'Amour et de la Mort", 1940)
    • Une petite pluie mince et tenace dégoulinait sans arrêt depuis la veille et les passants, recroquevillés sous leurs riflards, les yeux rivés sur le pavé en larmes, glissant peureusement parmi les files des voitures serrées, lui fournissaient l’impression vague de spectres titubants. (Victor Méric, Les compagnons de l’Escopette, 1930, p.9)

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]