remettre

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

De l’ancien français remetre, du latin remitto, → voir re- et mettre.

Verbe[modifier | modifier le wikicode]

remettre /ʁə.mɛtʁ/ 3e groupe (conjugaison)

  1. Mettre une chose à l’endroit où elle était auparavant.
    • N’importe, dit Coconnas, j’ai bien de la peine à remettre mon épée dans le fourreau avant de m’être assuré qu’elle pique aussi bien que les lardoires de ce gaillard-là. (Alexandre Dumas , La Reine Margot, C. Lévy, 1886)
    • […] ; il ôtait son grand habit noisette, remettait sa perruque dans la boîte et tirait de nouveau son bonnet de soie sur ses oreilles, en disant : […]. (Erckmann-Chatrian, Histoire d’un conscrit de 1813, J. Hetzel, 1864)
    • Les chasseurs s’étaient précipités sur leurs fusils, mais je donnai l’ordre de les remettre au râtelier. (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
  2. Mettre de nouveau.
    • […] ; par quel biais le remettre sur la bonne voie ? Ni menaces, ni gronderies n’ont réussi. (Jean Rogissart, Passantes dvOctobre, 1958)
    • Remettre son manteau.
    • Remettre des troupes en campagne.
    • Pense à remettre de l’essence dans la voiture.
    • Remettre une chose en question.
    • Remettre une question sur le tapis.
    • Remettre une affaire au rôle.
    • Remettre quelqu’un dans le bon chemin, dans son chemin, sur la voie.
    • Les médecins l’ont remis au lait.
    • Se remettre à table, au lit.
    • Se remettre au travail, à l’étude, au jeu.
    • Se remettre en route, en marche, en mer.
    • Je veux me remettre au grec.
  3. Reconnaître.
    • Il me remit aussitôt.
    • J’ai peine à vous remettre.
  4. Rétablir les personnes, les choses dans l’état où elles étaient auparavant.
    • Remettre les lieux dans l’état où on les a trouvés.
    • On l’a remis dans tous ses biens, dans tous ses droits.
    • Remettre à neuf.
    • Remettre une chose en usage, en honneur, en crédit.
  5. (Familier) Réconcilier, raccommoder, en parlant de personnes.
    • Remettre bien ensemble des personnes qui étaient brouillées.
    • Se remettre bien avec quelqu’un.
  6. (Médecine) Raccommoder, remboîter un membre, un os démis, disloqué, cassé.
    • Le chirurgien lui a remis le bras.
    • On a eu bien de la peine à lui remettre la jambe.
  7. Rétablir la santé, redonner des forces.
    • L’usage du lait est ce qui l’a remis.
    • Après une longue convalescence, le voilà tout à fait remis.
    • Il a eu bien de la peine à se remettre de sa maladie.
    • Il a été longtemps sans pouvoir se remettre.
  8. Rassurer, redonner de l’assurance, faire revenir du trouble, de l’inquiétude, de la frayeur où l’on était.
    • Il était très fatigué… Il est allé se remettre dans sa famille (Alphonse Allais, La morgue, 1888)
    • Ce que vous lui avez dit lui a un peu remis l’esprit.
    • On a eu bien de la peine à la remettre de la frayeur qu’elle éprouvait.
    • Elle ne saurait se remettre de son affliction.
  9. Mettre une chose entre les mains de quelqu’un à qui elle appartient ou à qui elle est destinée.
    • […] la mère Paul était rouée et profitait des pièces qu’on lui remettait de temps en temps pour jurer qu’on avait dû se tromper en la gratifiant d’un jeton de bar. (Francis Carco, L’Homme de Minuit, 1938)
    • On lui a remis sa montre, qui lui avait été volée.
    • Je vous prie de remettre pour moi telle somme à mon correspondant.
    • Remettre une lettre en mains propres, la remettre à son adresse.
    • Remettre un paquet, un colis à celui à qui il est adressé.
  10. (Vieilli) Se dessaisir entre les mains de celui à qui il appartient d’y pourvoir, en parlant d’un bénéfice, d’une charge.
    • Il remit sa charge, son gouvernement entre les mains du roi.
  11. Mettre comme en dépôt, confier au soin, à la prudence de quelqu’un.
    • Je lui ai remis entre les mains tout l’argent que j’avais, tout ce que j’avais.
    • Il quitta l’armée et remit le commandement des troupes à son successeur.
    • Je remets tous mes intérêts entre vos mains.
    • Je vous remets le soin de cette affaire.
    • Remettre une affaire à quelqu’un, en lui en confiant l’inspection, la disposition.
    • Remettre une affaire au jugement, à la décision de quelqu’un, en consentant qu’elle soit réglée suivant qu’il en jugera, qu’il en décidera.
  12. Livrer, abandonner à ceux qui sont préposés.
    • Toutes les correspondances doivent être remises au vaguemestre. La surveillance est ainsi plus facile. (Pierre Audibert, Les Comédies de la Guerre, 1928, p.93)
    • Remettre un criminel entre les mains de la justice.
  13. Faire grâce à une personne de quelque chose qu’on était en droit d’exiger d’elle.
    • On lui a remis le tiers des intérêts qu’il devait.
  14. (Religion) Pardonner.
    • Il n’y a que Dieu qui ait le pouvoir de remettre les péchés.
  15. Différer, renvoyer à un autre temps.
    • On a remis la partie à demain.
    • On a remis la cause à huitaine.
    • Il remet ses créanciers de mois en mois.
    • Remettre au lendemain.
    • Je remets à une autre fois à vous instruire du détail de cette affaire.
  16. Obliger à recommencer une étude, un apprentissage, un exercice.
    • Remettre quelqu’un à l’A B C.
    • On l’a remis aux premiers éléments.
  17. (Jeu de paume & Tennis) Recommencer.
    • Balle à remettre.

se remettre pronominal

  1. Recommencer.
    • Et Charles IX se remit à siffler tranquillement et plus juste que jamais son air favori. (Alexandre Dumas , La Reine Margot, C. Lévy, 1886)
    • Un autre eût quitté une pareille femme, il l’eût tuée peut-être : moi, je me remis à l’aimer. (Octave Mirbeau, La tête coupée,)
  2. Se rappeler l’idée, le souvenir, en parlant de quelque chose ou de quelqu’un.
    • Quand je me remets l’état où je l’ai vu.
      • Ne vous remettez-vous point son visage ?
    • Je ne puis me remettre son nom.
    • Je me remets fort bien cette personne.
  3. Se rétablir, retrouver ses forces, sa santé, sa sérénité, après une maladie ou tout autre trouble.
    • En stricte et rigoureuse justice, les condamnés qui bénéficient d'une remise de peine ont parfois bien du mal à s'en remettre. (Pierre Dac, Les Pensées, Éditions Saint-Germain-des Prés, 1972)
  4. (Chasse) S’abattre en quelque endroit, après avoir fait son vol, en parlant d’une perdrix.
    • Je l’ai vue se remettre en tel endroit.
    • Elle s’est remise vers le bord du bois.
  5. (Météorologie) (Familier) Revenir au beau.
    • Le temps se remet.
  6. (Par extension) Être prêt à faire tout ce qui conviendra à la personne entre les mains de qui on se remet.
    • Il se remet entre vos mains et ne fera que ce que vous voudrez.
  7. (Par extension) Se résigner, s’abandonner.
    • Se remettre entre les mains de Dieu, entre les mains de la Providence.
  8. Se rapporter à quelqu’un, à ce qu’il dira, à ce qu’il fera.
    • Du reste je me remets à ce que vous dira mon frère.
    • Je m’en remettrai à qui vous voudrez.
    • Il s’en est remis à lui du soin de tous ces détails.
    • Je m’en remets au jugement, à la décision de telle personne.

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Expressions[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Traductions à trier[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]