remplacer

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du préfixe rem- et de placer.

Verbe[modifier | modifier le wikicode]

remplacer /ʁɑ̃.pla.se/ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Succéder à quelqu’un dans une place, dans un emploi.
    • C’est son fils qui le remplace dans ses fonctions.
    • (Par inversion des époques)Il est en effet incontestable qu'à une époque, le détroit de Behring qui sépare aujourd'hui l’Asie de l’Amérique était remplacé par un territoire qui reliait les deux continents. (René Thévenin & Paul Coze, Mœurs et Histoire des Indiens Peaux-Rouges, Payot, 1929, 2e éd., p. 14)
  2. Remplir de façon provisoire le rôle, les devoirs, les fonctions de quelqu’un.
    • Vous le remplacerez pendant son absence.
  3. (En particulier) (Histoire) (Militaire) (France) Faire à la place de quelqu’un le temps de service militaire imposé par la loi.
    • Il s’est fait remplacer.
  4. Tenir lieu d’une personne, d’une chose.
    • De tous mes amis, il ne me reste plus que lui, mais il remplace à lui seul tous les autres.
    • La paix de l’âme est un bien que rien ne remplace.
  5. Donner pour successeur ; mettre à sa place.
    • Il va de soi que le même mécanicien et les mêmes chauffeurs ne pourraient faire un service de onze jours. On les remplace donc, comme il convient, de six heures en six heures. (Jules Verne, Claudius Bombarnac, Hetzel, 1892, chapitre 5)
    • On l’a remplacé par son fils.
    • S’il venait à manquer, il ne serait pas facile à remplacer.
  6. (En particulier) Mettre une chose à la place d’une autre.
    • Puis, avec un gros soupir, il replia les originaux, les serra dans la poche de côté de son veston et, très soigneusement, les remplaça dans le portefeuille par les copies qu’il avait faites. (H.G. Wells, La Guerre dans les Airs, 1908 - Traduit par Henry-D. Davray & B. Kozakiewicz, page 152, Mercure de France, 1921)
    • Un nouveau beaupré, en pin d'Orégon lui aussi, remplace celui qui fut brisé dans un ouragan. (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • L'élevage des vers à soie « ne paie plus ». Voilà pourquoi, aujourd'hui, dans le Gard, on arrache les mûriers : on les remplace imprudemment par des vignes.... (Ludovic Naudeau, La France se regarde. Le problème de la natalité, 1931)
    • Reprenons ici l'exemple de l’atrazine, appliquée pour le désherbage des voies de chemin de fer en Suisse. Après avoir été détectée dans les nappes phréatiques, l’atrazine a été remplacée par le diuron. (Nathalie Chèvre & Suren Erkman, Alerte aux micropolluants: Pesticides, biocides, détergents, médicaments et autres substances chimiques dans l'environnement, Lausanne : P.P.U.R., 2011, p. 124)

se remplacer réfléchi

  1. Prendre la place l’un de l’autre, successivement ou alternativement.

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Traductions à trier[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]