renier

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du latin populaire *renegare « renier ».

Verbe[modifier | modifier le wikicode]

renier /ʁǝ.nje/ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Déclarer contre la vérité que l’on ne connaît pas une personne, une chose.
    • Il renia son maître au moment du danger. Il le renierait cent fois encore pour étancher son ivrognerie. (Paul Lafargue, Pie IX au Paradis - 1890)
  2. Désavouer une chose, s’en détacher, la nier.
    • Renier sa patrie, sa famille, son nom.
  3. Renoncer entièrement à une chose, n’y vouloir plus avoir de part.
    • Il a renié sa religion. Renier sa loi.
  4. (En particulier) Refuser de reconnaître quelqu’un pour ce qu’il est.
    • Renier quelqu’un pour son parent, pour son ami,
    • Renier ses parents.

Expressions[modifier | modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Paronymes[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]