retoquer

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

(Date à préciser) De toquer avec le préfixe re-.

Verbe[modifier | modifier le wikicode]

retoquer /ʁə.tɔ.ke/ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. (Familier) Rejeter, en parlant d’une loi, d’un texte politique ou (vieilli) d’un candidat à un examen.
    • Le Conseil constitutionnel a retoqué le volet financier de la loi du gouvernement.
    • Le Conseil d’État retoque trois points de la convention.(Couverture du Moniteur des pharmacies du 24 mai 2008)
    • Repassant à mon bureau à 13 heures, j’y trouvai un mot très bref de celle-ci m’indiquant que la proposition de la Fonction publique s’était fait retoquer par l’Intérieur. (Serge Vallemont, Une vie d’ingénieur aux ponts et chaussées : 1951-1995, 2004)
    • « Qu’est-ce que c’est que ce discours de fillette ? » Mon texte est retoqué. (Marie de Gandt, Sous la plume. Petite exploration du pouvoir politique, Paris, Éditions Robert Laffont, 2013, p. 244)
  2. Toquer de nouveau (au sens de frapper à la porte).

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]