retraite

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi Voir aussi : retraité

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

du préfixe re, retour en arrière et du latin trahere, tirer, traîner, tracter.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
retraite retraites
/ʁə.tʁɛt/

retraite /ʁə.tʁɛt/ féminin

  1. Action de se retirer.
    • Il est temps de faire retraite. Songeons à la retraite. L’heure de la retraite est arrivée.
  2. (En particulier) (Militaire) Marche que fait une armée pour s’éloigner de l’ennemi après un combat désavantageux, ou pour abandonner un territoire où elle ne peut plus se maintenir.
    • Chemin faisant l'émeute triomphait sans combattre. On désarmait les troupes qui se laissaient faire, et on protégeait leur retraite. (Alfred Barbou, Les trois Républiques françaises, 1879)
    • Nos troupes piétinantes, hommes, chevaux, canons, poursuivaient lentement leur retraite. (Paul et Victor Margueritte, Le Désastre, p.168, 86e éd., Plon-Nourrit & Cie)
    • La retraite avait continué en Pologne. Une retraite rapide et encore impressionnante, mais ce n'était pas une déroute. (Georges Blond, L'Agonie de l'Allemagne 1944-1945, Fayard, 1952, p.17)
    • (Antiquité) Xénophon a raconté la retraite des Dix mille.
  3. (Militaire) Obligation où sont les soldats de se retirer à une certaine heure et le signal qu’on leur donne en conséquence.
    • L’heure de la retraite. Les trompettes, les clairons ont sonné la retraite. Le tambour a battu la retraite. Les soldats sont punis quand on les trouve dans les rues après la retraite.
  4. Action de se retirer du monde, des affaires.
    • Il est mort le 12 juillet 1935, dans une retraite sereine, entourée de sa vaillante compagne, modèle de dévouement et de courage, et de ses enfants. (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
    • Vous êtes vieux, il est temps de faire retraite, de songer à la retraite. Il fait des projets de retraite.
  5. (Spécialement) Période de la vie d’un salarié, après s’être retiré de la vie active, tout en continuant de toucher régulièrement une somme d’argent à titre de pension.
    • Il a été aussi implicitement convenu que la Chambre inscrirait en tête de son ordre du jour pour la session ordinaire de 1905 la proposition de loi relative aux retraites ouvrières. (Discours d'Émile Combes à Auxerre, 4 septembre 1904)
    • Jusqu’à cinquante ans, le vieillard avait conduit les chevaux de Sir Peter Bone ; puis, comme il s’était mis à boire, on lui avait confié l’omnibus de la gare, ce qui le mena jusqu’à soixante-dix-huit ans, âge auquel il prit sa retraite. (H.G. Wells, La Guerre dans les Airs, 1908 - Traduit en 1910 par Henry-D. Davray & B. Kozakiewicz, Mercure de France, p.7, éd. 1921)
    • Mais à lui-même aussi, cette mort serrait le cœur qui, d'un coup, anéantissait un homme en pleine vigueur, dans la fleur de l'âge, sans l'avertir par les prodromes les plus légers, un homme sobre comme il l'était, et cela à quelque temps de la retraite. (Jean Rogissart, Passantes d'Octobre, 1958)
    • Notre homme était un officier supérieur à la retraite qui cachait, j'allais l'apprendre assez vite, une fine culture littéraire derrière son côté scrogneugneu. (Georges-Noël Jeandrieu, La société Jupiter, p.115, Éditions du Seuil, 1988)
  6. (Par extension) Cette pension perçue ; son montant.
  7. État d’une personne retirée des affaires, éloignée du tumulte de la société.
    • Il vit dans une grande, dans une profonde retraite. Sa santé le condamne à la retraite.
    • Son talent s’est mûri dans la retraite. Un lieu de retraite.
  8. (Spécialement) (Religion) Éloignement où l’on se tient du commerce du monde pendant quelques jours, pour mieux se recueillir, et des exercices de piété que l’on pratique durant ce temps.
    • Ce religieux est en retraite. Une retraite de dix jours. Il est allé faire une retraite.
    • Les méditations qu’il a faites dans sa retraite, pendant sa retraite. La retraite de première communion.
  9. (Par extension) Lieu même où l’on se retire.
    • Aucune route frayée ne sillonnait le voisinage, et, pour atteindre notre heureuse retraite, il fallait repousser le feuillage de milliers d'arbres forestiers […]. (Edgar Poe, Éléonora, dans Histoires grotesques et sérieuses, traduction de Charles Baudelaire)
    • Il s’est bâti une petite retraite. Il s’est fait à la campagne une retraite pour sa vieillesse.
    • Douce, paisible, tranquille, agréable retraite. J’irai le visiter dans sa retraite.
  10. (Par extension) Lieu de refuge.
    • Donner retraite à quelqu’un. Il sera bientôt pris, car il n’a point de retraite. Ce lieu sert de retraite aux animaux sauvages.
  11. (Architecture) Diminution progressive d’épaisseur qu’on donne à un mur en partant du pied; état de ce qui est en arrière d’un alignement.
    • Ce mur fait retraite, a une retraite de quelques centimètres à chaque étage. Ce piédestal est en retraite sur sa base. Les châssis de fenêtre sont ordinairement en retraite de la façade.
  12. Retrait, diminution de volume.
    • En modelant la terre, il faut estimer la retraite qu’elle éprouvera par la cuisson.
  13. (Médecine vétérinaire) Blessure causée par un clou dans le tissu vivant du pied d’un cheval.

Expressions[modifier | modifier le wikitexte]

  • Battre en retraite, (Militaire) Se retirer. (Figuré) (Familier) Céder, cesser de soutenir un avis, une prétention.
  • Retraite aux flambeaux, Sorte de marche militaire, de cortège, qui se fait à certaines occasions, le soir, dans les rues d’une ville, à la lueur des flambeaux, des torches, des lampions.
  • Sonner la retraite, (Chasse) Rappeler les chiens et les faire retirer.
  • Caisse des retraites, Caisse qui fournit les fonds pour payer les retraites.
  • Prêcher une retraite (Religion) se dit des instructions que prononce un prédicateur au cours d’une retraite.

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions à trier[modifier | modifier le wikitexte]

Forme de verbe 1[modifier | modifier le wikitexte]

Conjugaison du verbe retraiter
Indicatif Présent je retraite
il/elle/on retraite
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je retraite
qu’il/elle/on retraite
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
retraite

retraite /ʁə.tʁɛt/

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent du verbe retraiter.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent du verbe retraiter.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent du verbe retraiter.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent du verbe retraiter.
  5. Deuxième personne du singulier de l'impératif du verbe retraiter.

Forme de verbe 2[modifier | modifier le wikitexte]

Conjugaison du verbe retraire
Participe Présent
Passé
(féminin singulier)
retraite

retraite /ʁə.tʁɛt/

  1. Participe passé féminin singulier de retraire.

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]