ribaudequin

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du moyen néerlandais ribaudekijn, diminutif de ribaude (« canon ») lui même emprunté au français

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
ribaudequin ribaudequins
/ʁi.bod.kε̃/
Un ribaudequin reconstitué.

ribaudequin /ʁi.bod.kɛ̃/ masculin

  1. Sorte de grande arbalète monté sur un affût avec laquelle on lançait des javelots.
    • Le dard à Ribaudequin était un javelot emmanché d'un bois de 5 ou 6 pieds de long, empenné avec des lames de corne; il était lancé au moyen de l'engin de siège ou de rempart, appelé Ribaudequin ou arbalète de passe …. (Bulletin de la Société archéologique de Bordeaux, 1881)
  2. Pièce d’artillerie réunissant une série de canons de petit calibre montée sur un affût.
    • L’artillerie mouvante, qui comprenait les ribaudequins, les couleuvrines, les crapaudines et les serpentines, tirait à balles de fer ou de plomb. (Edmond de Busscher,Félix de Vigne, Album du cortége des Comtes de Flandre, éditeur De Busscher frères, 1853)

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]