romance

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi Voir aussi : Romance, romancé

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

(1599) De l’espagnol romance équivalent à roman.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
romance romances
/ʁɔ.mɑ̃s/

romance /ʁɔ.mɑ̃s/ féminin

  1. (Histoire littéraire) Poème espagnol en vers généralement octosyllabiques (les vers pairs étant assonancés et les impairs libres) et qui traite de sujets historiques, épiques, amoureux, etc. Note : en ce sens, il peut être masculin, comme le mot espagnol.
    • [Corneille] ne nous a fait connaître qu'une très-faible partie des dicts, faits et gestes du Cid contenus dans les quatre ou cinq premières romances. (Balzac, Œuvres div., t. 1, 1830, p. 401)
    • …on voit surgir l'épopée espagnole dans ces fameuses romances, qui forment pour l'Espagne une gloire à part, (…) où sont enregistrées toutes les luttes et les beautés de son histoire (…) et qui ont réfléchi (…) l'élégance et la galanterie des Maures, sans jamais perdre ce sévère caractère catholique. (Montalembert, Sainte Élisabeth, 1836)
    • Il y a un romance fameux du romancero espagnol, où un chevalier (…) cherche refuge sous un chêne. « Sur la branche la plus haute, il vit que se tenait une petite infante ». (Montherland, Pte Inf. Castille, 1929, p. 604)
  2. Chanson tendre ou plaintive.
    • Lorsque Julie se leva pour aller au piano chanter la romance de Desdémone, les hommes accoururent de tous les salons pour entendre cette célèbre voix, muette depuis si long-temps, et il se fit un profond silence. (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, 1832)
    • Ce qu’elle chantait – ah ! la fatale et maudite chanson ! –, c’était une vieille romance larmoyante et tendre, pareille à celles que les aveugles nasillent dans les rues. (Octave Mirbeau, La chanson de Carmen)
    • — Tenez, voilà une chanson que j'ai écrite il y a trois ans. Un peu de romance sentimentale, ça ne saurait faire de mal à personne. (Henry Miller, L'ancien combattant alcoolique au crâne en planche à lessive, dans Max et les Phagocytes, traduction par Jean-Claude Lefaure, éditions du Chêne, 1947)
  3. (Par extension) Air sur lequel se chante une romance.
    • Jouer une romance.
  4. (Figuré) Ce qui marque une certaine sensibilité banale.
    • Les jeunes lecteurs de romances et de ballades romantiques se rappelleront sans peine que, dans ces siècles obscurs, comme on les appelle, les femmes étaient initiées aux mystères de la chirurgie, …. (Walter Scott, Ivanhoé, Traduction de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
Note[modifier | modifier le wikicode]
  • S'utilise par apposition: Avoir l’air romance, un air romance.

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Expressions[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Forme de verbe[modifier | modifier le wikicode]

Conjugaison du verbe romancer
Indicatif Présent je romance
il/elle/on romance
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je romance
qu’il/elle/on romance
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
romance

romance /ʁɔ.mɑ̃s/

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de romancer.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de romancer.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de romancer.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de romancer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de romancer.

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

Ancien français[modifier | modifier le wikicode]

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

romance /Prononciation ?/ masculin

  1. Variante de romans.

Références[modifier | modifier le wikicode]

  • Frédéric Godefroy, Dictionnaire de l’ancienne langue française et de tous ses dialectes du ixe au xve siècle romans 1881, édition de Paris, 1881-1902, F. Vieweg

Anglais[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

De l’ancien français romance.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
romance
/ɹəʊ.ˈmɑːns/
ou /ˈɹəʊ.ˌmɑːns/
romances
/ɹəʊ.ˈmɑːnsɪz/
ou /ˈɹəʊ.ˌmɑːnsɪz/

romance /ɹəʊ.ˈmɑːns/ ou /ˈɹəʊ.ˌmɑːns/

  1. (Musique) Romance, musique sentimentale → voir romanza.
  2. Amour, relation amoureuse entre deux personnes.
  3. (Littérature) Roman à l’eau de rose décrivant une relation amoureuse entre deux personnes.
  4. Roman, fiction, récit idéalisé ou fantasmagorique de quelque chose.

Verbe[modifier | modifier le wikicode]

romance /ɹəʊ.ˈmɑːns/ ou /ˈɹəʊ.ˌmɑːns/

  1. Faire la cour.

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Espagnol[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du latin Romanicus comme l’italien romanzo, le français romanche, le portugais romanço, le provençal romanz.

Adjectif[modifier | modifier le wikicode]

romance /ro'man.θe/ masculin

  1. (Linguistique) En langue vernaculaire, en langue romane.
    • Por ejemplo, no es tarea del otro mundo traducir entre lenguas de una misma familia y dentro de la misma época. Éste es el caso de la traducción de obras contemporáneas de una lengua romance a otra lengua romance. (Octavio Paz, Sombras de obras. Arte y literatura. Barcelona: Seix Barral, p. 21)
    • Desde el reinado de Fernando III se da preferencia a la lengua romance frente al latín en los usos de la cancillería. (Francisco Abad, Los géneros literarios y otros estudios de Filología. Madrid: UNED, p. 63)

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

romance /ro'man.θe/ masculin

  1. Langue romane parlée en Espagne.
    • Dímosle luego lo que pedía, y él, poco a poco, lo fue traduciendo, y en acabando, dijo: ‘Todo lo que va aquí en romance, sin faltar letra, es lo que contiene este papel morisco: y hase de advertir que donde dice “Lela Marién” quiere decir “Nuestra Señora la Virgen María”. (Miguel de Cervantes Saavedra, El ingenioso hidalgo Don Quijote de la Mancha)
  2. Ouvrage littéraire et poétique en langue vernaculaire, en espagnol. (En particulier) Romance, poème octosyllabique.
    • Este romance del nascimiento de nuestro salvador metrificó fray Ambrosio Montesino a pedimento de la señora doña Juana de Herrera, priora de Santo Domingo el Real de Toledo. (Ambrosio Montesino. Cancionero. Cuenca: Diputación Provincial, p. 188–9)
  3. Roman.
    • Inficionada la España desde los siglos bajos y las cruzadas, de romances de caballerías, compuso CERVANTES otro romance caballeresco, con el cual logró desterrar todos los demás, curar al entendimiento de su perniciosa credulidad, y dejar una obra inmortal que deleita e instruye, y en donde todas las clases del estado, y principalmente los médicos, pueden encontrar aún más bellezas, que yo he descubierto. (Antonio Hernández Morejón, Bellezas de medicina práctica. Alicante: Universidad de Alicante, p. 21)
  4. Histoire d’amour.
    • Y esa noche volvió el virrey a visitar a doña Beatriz y la participó que había tomado a su cargo casarla con el hombre más buen mozo de Lima, y que esperaba de ella obediencia al propósito. Animóse la joven a preguntar quién era el galán del romance. (Ricardo Palma, Tradiciones peruanas, octava serie. Madrid: Espasa-Calpe, p. 263)

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

  • romance sur Wikipédia (en espagnol) Article sur Wikipédia