romancier

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi Voir aussi : Romancier

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

De l’ancien français romans (« ouvrage en français ») avec le suffixe -ier.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
Masculin romancier
/ʁɔ.mɑ̃.sje/
romanciers
/ʁɔ.mɑ̃.sje/
Féminin romancière
/ʁɔ.mɑ̃.sjɛʁ/
romancières
/ʁɔ.mɑ̃.sjɛʁ/

romancier genre à préciser : {{m}}, {{f}}, {{mf}}, {{n}} ?

  1. (Sens étymologique) (Histoire) Auteur d’ouvrages en français, au Moyen Âge.
    • Une invention de romancier, (…) qui fut lui-même un jongleur et qui (…) resta des années, vers le début du XIIIe siècle, au service d'un haut baron. (Faral, Vie temps st Louis, 1942)
  2. Celui, celle qui écrit des romans.
    • Aujourd’hui plus que jamais, les romanciers disposent de ces effets, et ils sont dans leur droit ; car la nature s’est, de tout temps, permis d’être plus forte qu’eux. (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
    • L'historien n'a pas à délivrer des prix de vertu, […] ; les questions qui intéressent les chroniqueurs et passionnent les romanciers sont celles qu'il laisse le plus volontiers de côté. (Georges Sorel, Réflexions sur la violence - Avant-propos de la première publication (1906), 1908)
    • Un éditeur […] lui proposa de rafistoler les manuscrits d'un grand faiseur feuilletonnesque. […]. Henri se mit à la besogne, remania l'infâme et crasseuse foutaise du romancier célèbre, pimenta cette ratatouille sans goût. (Victor Méric, Les compagnons de l'Escopette, 1930, p.32)
    • Alors que le romancier, riche de son don d'ubiquité, peut se dédoubler en autant de personnages que son humeur daigne susciter au fil des pages, le poète reste fixé à la finitude de son expérience, à la racine de son cri. (Jean-Pol Madou, Édouard Glissant: de mémoire d'arbres, 1996, p.16)

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Adjectif[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
Masculin romancier
/ʁɔ.mɑ̃.sje/
romanciers
/ʁɔ.mɑ̃.sje/
Féminin romancière
/ʁɔ.mɑ̃.sjɛʁ/
romancières
/ʁɔ.mɑ̃.sjɛʁ/

romancier

  1. Relatif à Acy-Romance, commune française située dans le département des Ardennes.

Homophones[modifier | modifier le wikitexte]

Paronymes[modifier | modifier le wikitexte]


Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]

Ancien français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

De romans (« [écrit] en français ») avec le suffixe -ier.

Verbe[modifier | modifier le wikitexte]

romancier /Prononciation ?/ transitif (conjugaison)

  1. Écrire, parler, exposer, lire en langue romane.

Variantes[modifier | modifier le wikitexte]

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikitexte]

  • romaniser (parler en latin, la langue des Romains)

Dérivés dans d’autres langues[modifier | modifier le wikitexte]

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

romancier /Prononciation ?/ masculin

  1. Variante de romanceor.

Dérivés dans d’autres langues[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]

  • Frédéric Godefroy, Dictionnaire de l’ancienne langue française et de tous ses dialectes du ixe au xve siècle, édition de Paris, 1881-1902, F. Vieweg (romancier)