rossignol

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

(xiie siècle) De l’ancien occitan rossinhol, dérivé du latin populaire lusciniolus, avec changement de genre, du latin lusciniola (« petit rossignol »), diminutif de luscinia.
(Sens 2) Ce sens est attesté dès 1406 [1], sans doute parce qu’une bonne clé chante bien. Le nom d’Antoine Rossignol (1600-1682), illustre expert en code et chiffrement, a-t-il popularisé ce sens ?
(Sens 3) Cet oiseau se perche haut. Dans les boutiques, les invendus ont donc tendance à être stockés en hauteur avant de trouver un hypothétique client.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
rossignol rossignols
/ʁɔ.si.ɲɔl/
Rossignol philomèle (Luscinia megarhynchos).
Un rossignol progné.

rossignol /ʁɔ.si.ɲɔl/ masculin (équivalent féminin : rossignole)

  1. (Ornithologie) Une des espèces de petits oiseaux passereaux réputés pour leur chant varié, harmonieux et pur.
    • À moins d’aimer les rossignols du parc Vilquin, ou quelque prince Lutin, Modeste n’avait pu voir personne, n’avait pu recevoir ni donner aucun signal. (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
    • … le thane de Coningsburg […] avait pris le contenu du karum pie pour des alouettes et des pigeons, tandis que c’étaient des becfigues et des rossignols, son ignorance l’exposa à un ridicule qu’il eût été plus juste d’attribuer à sa gloutonnerie. (Walter Scott, Ivanhoé, Traduction de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • Moi aussi, les soirs trop chauds m’ont terrassée ; moi aussi, l’odeur musquée des foins, les roulades du rossignol m’ont livré à la folie, à la faute. (Jean Rogissart, Hurtebise aux Griottes, 1954, p.10)
  2. Crochet de serrurerie, clé « passe-partout » ou jeu de passepartouts.
    • En conséquence, il tira de sa poche, non pas un trousseau de clefs, mais un trousseau de ces instruments destinés à les remplacer, et que l’on appelle rossignol, du nom sans doute de ce fameux Rossignol, qui se vantait d’avoir la clef de tous les chiffres. (Alexandre Dumas, Les Mille et Un Fantômes)
  3. (Familier) Objet démodé, vieilli en magasin.
    • Il lui a repassé un rossignol.
    • Ce dernier, ayant remarqué que les marchandises démodées, les rossignols, s’enlevaient d’autant plus rapidement que la guelte donnée aux commis était plus forte, avait basé sur cette observation un nouveau commerce. (Émile Zola, Au Bonheur des Dames, 1883)
  4. (Musique) Petite flûte, sifflet ou jeu d’orgue.
  5. Maladie de la peau caractérisée par des ulcérations des doigts, souvent d’origine professionnelle.
    • Rossignol des tanneurs, des polisseurs en métaux, des teinturiers.
Note[modifier | modifier le wikicode]

(oiseau)

  • Peut être utilisé avec une majuscule (Rossignol) pour mettre en avant le fait qu’on donne un caractère générique au mot.

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Hyperonymes[modifier | modifier le wikicode]

(simplifié)

Hyponymes[modifier | modifier le wikicode]

(oiseaux, rossignols vrais, exemples)

(oiseaux, rossignols d'autres genres, exemples)

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

Ancien occitan[modifier | modifier le wikicode]

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

rossignol masculin

  1. (Ornithologie) Variante de rossinhol.

Références[modifier | modifier le wikicode]

  • François Raynouard, Lexique roman ou Dictionnaire de la langue des troubadours, comparée avec les autres langues de l'Europe latine, 1838-1844