roulis

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Mot composé de rouler et -is.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Invariable
roulis
/ʁu.li/
Dessin d'un avion avec ses axes (roulis, tangage, lacet) (2)

roulis /ʁu.li/ masculin

  1. (Marine) Balancement d’un navire qui roule, qui penche alternativement de droite à gauche et de gauche à droite.
    • … il aurait subi l'action de la houle; des mouvements de tangage et de roulis l'auraient secoué avec ceux qui flottaient à sa surface, comme des passagers à bord d'un navire battu par la mer. (Jules Verne, Le Pays des fourrures, 1873)
    • À chaque coup de roulis ou de tangage le hurlement continu du vent s'amplifiait d'un sifflement sinistre. (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
  2. (Aéronautique) (Marine) Mouvement de rotation sur l’axe de la longueur.
    • Il rayonnait, il bombait la poitrine en se dandinant avec le roulis des marins. (Émile Zola, Au Bonheur des Dames, 1883)
    • Le ciel demeurait beau, mais le vent fraîchissait et le roulis de l’aéronat s’accentuait. (H.G. Wells, La Guerre dans les Airs, 1908 - Traduit par Henry-D. Davray & B. Kozakiewicz, page 179, Mercure de France, 1921)
    • L'air immobile a pris l'avion comme une gangue. Nul tangage, nul roulis et, de si haut, nul déplacement de paysage. (Antoine de Saint-Exupéry, Courrier Sud, 3e partie, VI, 1929)
  3. (Figuré) Balancement des hanches alternativement de gauche à droite et réciproquement.
    • La ligne souple du corps ondulait à chaque pas, et s'animait du balancement des seins libres, ou du roulis des belles hanches, sur qui la taille pliait. (Pierre Louÿs, Aphrodite, 1896)

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]