ruer

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

(xiiie siècle) Du bas latin *rutare (« lancer »), intensif créé sur rutum, le supin de ruere « lancer, renverser, bousculer » et « se ruer ».

Verbe[modifier | modifier le wikitexte]

ruer /ʁɥe/ intransitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Lancer vivement en arrière ses pattes de derrière, en parlant d’un équidé.
    • Prenez garde à ce cheval, il rue.
    • Ruer en vache se dit d’un cheval qui porte le pied de derrière sous la poitrine jusqu’à la jambe de devant, comme font les vaches, et en frappe la personne occupée au pied ou à la jambe de devant.
  2. (Figuré) Ruer dans les brancards : Regimber.

se ruer pronominal

  1. Se jeter impétueusement sur quelqu’un, sur quelque chose.
    • Suis-je une brute inconsciente, livrée au despotisme de l’instinct, vouée au fatalisme de la perversité ? Un fou que le sang attire comme des lèvres de femme, et qui se rue au meurtre, comme on se rue à l’amour ? (Octave Mirbeau, La chanson de Carmen)
    • Après l’avoir menacé, il se rua sur lui et le maltraita. — Les invités se ruèrent sur le buffet.

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions à trier[modifier | modifier le wikitexte]

Homophones[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]