rugir

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

(1120) Rare avant le XVIe siècle. Du latin rŭgīre, de même sens. A supplanté la forme populaire ruir(e) de même origine (xiie siècle), attestée jusqu’au (xvie siècle) siècle [1].

Verbe[modifier | modifier le wikitexte]

rugir /ʁy.ʒiʁ/ intransitif 2e groupe (conjugaison)

  1. (Zoologie) En parlant du lion, du tigre, de la panthère et de plusieurs autres animaux féroces, pousser le cri propre à leur espèce.
    • Les lions rugissent.
  2. (Par analogie) Définition manquante ou à compléter. (Ajouter)
    • Rugir comme un lion : Se dit d’un homme qui pousse des cris de fureur, de colère.
    • Rugir de colère.
  3. (Figuré) Émettre un son ressemblant à un rugissement.
    • On entendait rugir le vent, la mer.

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]

Espagnol[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

(Date à préciser) Du latin rŭgīre.

Verbe[modifier | modifier le wikitexte]

rugir [ruˈxiɾ] intransitif

  1. (Zoologie) Rugir.

Ancien occitan[modifier | modifier le wikitexte]

Wiki letter w.svg

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

(Date à préciser) Du latin rugire.

Verbe[modifier | modifier le wikitexte]

rugir masculin

  1. Rugir.

Références[modifier | modifier le wikitexte]

  • François Raynouard, Lexique roman ou Dictionnaire de la langue des troubadours, comparée avec les autres langues de l'Europe latine, 1838-1844

Portugais[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

(Date à préciser) Du latin rŭgīre.

Verbe[modifier | modifier le wikitexte]

rugir /Prononciation ?/ 3e groupe (conjugaison)

  1. Gronder, mugir.

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]