ruine

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi Voir aussi : Ruine, ruïne, ruiné

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

(Date à préciser) Du latin ruina.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
ruine ruines
/ʁɥin/
Les ruines de Montguyon. (5)

ruine /ʁɥin/ féminin

  1. Dépérissement, destruction d’un bâtiment.
    • Un bâtiment qui est en ruine, qui tombe en ruine, qui s’en va en ruine, qui menace ruine.
    • Réparer les ruines.
  2. (Figuré) Destruction ; perte.
    • Une longue période d’admiration pour l’art médiéval et de mépris pour les temps voltairiens sembla menacer de ruine l’idéologie nouvelle. (Georges Sorel, Réflexions sur la violence Chap.III, Les préjugés contre la violence, 1908)
    • Les Sarrazins qui s’étaient assurés de la maîtrise de la Méditerranée, avaient provoqué la ruine du commerce français et il faudra attendre jusqu’aux Croisades pour voir la marine française reconquérir la libre circulation sur la mer. (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
    • La Conspiration des Poudres consomma pour longtemps la ruine du catholicisme en Angleterre. Le papisme devint lié, dans les esprits, à de sombres images de complot contre la sûreté de l’État. (André Maurois, Histoire d'Angleterre, Fayard, 1937, p.392)
    • La ruine d’un état, Sa chute, son entière décadence.
    • Cet empire est bien près de sa ruine.
    • Il est sur le penchant de sa ruine.
  3. (En particulier) Perte des biens, de la fortune.
    • Cette affaire a causé sa ruine, a consommé sa ruine, la ruine de sa maison.
    • De mauvais placements causèrent la ruine de cet industriel.
    • Il travaille lui-même à sa ruine.
    • Il court à sa ruine.
    • Il est menacé d’une ruine totale.
  4. (En particulier) Ce qui est cause de la ruine de quelque chose, ce qui entraîne une grande dépense.
    • Hélène a été la ruine de Troie.
    • Les excès et les débauches sont la ruine de la santé.
    • C’est une ruine que les procès, que le jeu.
    • C’est une ruine qu’une femme aussi dépensière.
  5. (Le plus souvent au pluriel) Débris d’un édifice abattu ; restes d’un édifice détruit.
    • Cette partie des fortifications de la cité carcassonnaise est certainement la plus intéressante ; malheureusement, elle ne présente plus que l’aspect d’une ruine. (Eugène Viollet-le-Duc, La Cité de Carcassonne, 1888)
    • Friesach mérite mieux qu'un coup d’œil en passant.[…]. La petite ville carinthienne possède un beau site, des souvenirs et des ruines. (Maurice Grandjean, À travers les Alpes autrichiennes, p.147, A. Mame, 1893)
    • Quant à la ville […], elle garde encore les traces du terrible assaut de Skobeleff en 1880, murailles démantelées, bastions en ruines. (Jules Verne, Claudius Bombarnac, Hetzel, 1892, chap.8)
    • Tout compte fait, quand je vois que nos Nîmois, pleins d’esprit et fier à juste titre des ruines majestueuses qui ennoblissent leur ville, se donnent des gants d’être presque des Romains, je ne puis m’empêcher de sourire à mon tour. (Ludovic Naudeau, La France se regarde. Le problème de la natalité, 1931)
    • (Figuré) Chose qui était belle ou une personne qui a beaucoup perdu de ses qualités physiques, de ses facultés en vieillissant.
    • Ce n’est plus qu’une ruine.
  6. (Arts) Représentation des édifices ruinés.
    • De belles ruines forment le fond de ce tableau.
    • Il a orné son jardin de ruines fort pittoresques.
  7. Il s’emploie aussi figurément.
    • Bâtir, élever sa fortune sur les ruines d’autrui.
    • S’ensevelir sous les ruines de sa patrie.

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Forme de verbe[modifier | modifier le wikitexte]

Conjugaison du verbe ruiner
Indicatif Présent je ruine
il/elle/on ruine
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je ruine
qu’il/elle/on ruine
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
ruine

ruine /ʁɥin/

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de ruiner.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de ruiner.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de ruiner.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de ruiner.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de ruiner.

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Anagrammes[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]

Ancien français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du latin ruina (« ruine »).

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

ruine féminin

  1. Ruine.

Moyen anglais[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

De l’ancien français ruine.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

ruine

  1. Ruine.