sépulture

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi Voir aussi : sépulturé

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du latin sepultura (« derniers devoirs, sépulture »).

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
sépulture sépultures
/se.pyl.tyʁ/

sépulture /se.pyl.tyʁ/ féminin

  1. Inhumation ; action de déposer un mort dans un tombeau.
    • Il faudrait dire à l'armée par un ordre du jour, que l'homme qui se suicide manque de cœur, qu'il déserte lâchement son poste, qu'il renie son drapeau; que, déclaré traître à la patrie, son nom sera ignominieusement rayé des contrôles de l'armée, sa mémoire flétrie et son corps privé des honneurs de la sépulture militaire. (Artigues, Travaux sur le recrutement & l'hygiène morale de l'armée, dans Le Spectateur militaire: Recueil de science, d'art et d'histoire militaires, vol.40, 1862, p.256)
    • L'idée d'une sépulture intentionnelle est donc d'emblée refusée, malgré la présence d'une vingtaine de cyprées d'origine méditerranéenne disposées par paire à divers endroits du corps, […]. (Marc Groenen, Pour une histoire de la préhistoire: le Paléolithique, Éditions Jérôme Millon, 1994, p.227)
    • Nous n'avons pas l'intention de tracer un tableau exhaustif et minutieux de tous ceux à qui la sépulture ecclésiastique peut être refusée. (Jacqueline Thibaut-Payen, Les morts, l'Église et l'État, Fernand Lanore, 1977, p.94)
    • Dans la même tombe, les deux modes de sépulture sont représentés, l’inhumation et la crémation. (Michel Kaplan & ‎Nicolas Richer, Le monde grec, Éditions Bréal, 1995, p.35)
  2. Lieu où l’on enterre un mort.
    • L'étude des divers éléments appartenant au mobilier funéraire d’Hérouvillette a permis d'établir une évaluation chronologique suffisamment précise pour une vingtaine de sépultures. (Joseph Decaëns, Un nouveau cimetière du haut moyen age en Normandie : Hérouvillette, CRAHM, 1971, p.91)
    • Afin de couvrir les sépultures, ils se sont servi de tuiles, parfois entières, souvent fragmentaires. C'est un geste naturel dans un atelier de potiers où elles sont si abondantes et réutilisées pour mille usages : […]. (H. Duday, ‎Fanette Laubenheimer & ‎Anne-Marie Tillier, Sallèles d'Aude: nouveau-nés et nourrissons gallo-romains, Presses Univ. Franche-Comté, 1995, p.97)
    • Selon les termes de la loi sur les sépultures militaires, seul le secrétariat d'État aux Anciens Combattants et Victimes de guerre est habilité à procéder à l’exhumation des sépultures militaires. (Alain Denizot & ‎Jean Louis, L'énigme Alain-Fournier 1914-1991, Nouvelles Éditions Latines, 2000, p.168)

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Forme de verbe[modifier | modifier le wikicode]

Conjugaison du verbe sépulturer
Indicatif Présent je sépulture
il/elle/on sépulture
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je sépulture
qu’il/elle/on sépulture
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
sépulture

sépulture /se.pyl.tyʁ/

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de sépulturer.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de sépulturer.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de sépulturer.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de sépulturer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de sépulturer.

Références[modifier | modifier le wikicode]