sûreté

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi Voir aussi : sureté

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

(Siècle à préciser) Composé de sûr et -eté → voir sécurité.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
sûreté sûretés
/syʁ.te/

sûreté /syʁ.te/ féminin (orthographe traditionnelle)

  1. (Didactique) Nature ou caractère de ce qui est sûr.
    • Jusque-là, nous avions navigué avec une grande sûreté : le poste de Fernando de Noronha et le bâtiment Cigogne firent de relèvements avec beaucoup de précision. (Jean Mermoz, Mes Vols, p.69, Flammarion, 1937)
  2. Éloignement de tout péril ; état de celui qui n’a rien à craindre pour sa personne ou pour sa fortune ; état de ce qui est à l’abri.
    • Oui, dit Fitzurze, c’est un trait digne de Richard, […], se fiant à la force de son bras, […], tandis qu’il néglige les affaires de son royaume et le soin de sa propre sûreté. (Walter Scott, Ivanhoé, Traduction de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • Les républicains triomphants ne déshonorèrent pas leur triomphe : ils veillèrent eux-mêmes à la sûreté de la bourgeoisie, qui tremblait pour sa vie et pour ses biens. (Alfred Barbou, Les trois Républiques françaises, 1879)
    • La Conspiration des Poudres consomma pour longtemps la ruine du catholicisme en Angleterre. Le papisme devint lié, dans les esprits, à de sombres images de complot contre la sûreté de l’État. (André Maurois, Histoire d'Angleterre, Fayard, 1937, p.392)
    • Dormir, voyager en sûreté.
    • Mettre sa fortune en sûreté.
    • Votre sûreté exige que vous preniez telle précaution.
    • Cela compromettrait votre sûreté.
    • Être en sûreté.
    • Se mettre en sûreté.
  3. Précaution.
    • Deux sûretés valent mieux qu’une,
      Et le trop en cela ne fut jamais perdu.
      (La Fontaine, Fables, Le Loup, la Chèvre et le Chevreau)
  4. Sorte de caution, de garantie que l’on donne pour l’exécution d’un traité.
    • Quand il fait une affaire, il prend toutes les sûretés possibles.
    • Il m’a donné des sûretés.
  5. Caractère d’un homme sur qui on peut compter.
    • Cet homme est d’une sûreté à toute épreuve.
  6. Assurance, fermeté d’un membre, d’un sens, d’une faculté, etc.
    • Il y a peu d’animaux dont le pied ait plus de sûreté que les chèvres et les mulets.
    • Ce chirurgien a une remarquable sûreté de main.
    • Il a une grande sûreté de goût, de coup d’œil, de jugement.
  7. Corps de police, comme dans le nom propre Sûreté du Québec (nom de la police nationale).

Variantes orthographiques[modifier | modifier le wikitexte]

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Expressions[modifier | modifier le wikitexte]

Vous pouvez penser, agir ainsi en sûreté, en toute sûreté de conscience.
  • en sûreté
  • serrure de sûreté, verrou de sûreté, serrure, verrou faits de manière qu’il est moins facile de les ouvrir ou de les forcer que les serrures et les verrous ordinaires.
  • Chaîne de sûreté.
  • soupape de sûreté, (Mécanique) Celle qui est destinée à laisser échapper la vapeur, en se levant d’elle-même, lorsque la pression devient telle que la chaudière, l'autocuiseur, éclaterait si la vapeur ne trouvait point d’issue. & (Figuré) Ce qui évacue une pression sociale ou psychologique.
  • Police de sûreté, Police chargée de la sûreté de l’état.
  • Places de sûreté, (Histoire) Places qu’un prince, qu’un État donne ou retient pour la sûreté de l’exécution d’un traité.

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]