approcher

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
(Redirigé depuis s'approcher)
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du latin appropiare[1][2].

Verbe[modifier | modifier le wikitexte]

approcher /a.pʁɔ.ʃe/ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Mettre proche, mettre près.
    • Approchez cet enfant de la table.
  2. (Figuré) Faire voir comme plus proche.
    • Cette lunette approche les objets.
  3. (Figuré) Admettre dans sa familiarité, dans sa proximité.
    • Ce prince l’a approché de lui, de sa personne,.
  4. Se placer, se trouver auprès de quelqu’un.
    • Empêchez cet homme de m’approcher. Il fait le bonheur de tous ceux qui l’approchent.
  5. (Figuré) Avoir un accès libre et facile auprès de quelqu’un.
    • Approcher le prince, le ministre.
  6. (Spécialement) Prendre langue, en parlant de quelqu'un.
    • C’est un homme qu’on ne saurait approcher.
  7. (En particulier) Déterminer approximativement.
    • A condition de cuber l'épandeur en multipliant la longueur par la largeur et par la hauteur du chargement pour connaître le volume de fumier qu'il contient, il est possible d’approcher le poids de fumier chargé de 2 façons. (Comment régler son épandeur d'engrais ou de produits organiques ?, ARVALIS, 2004)


approcher intransitif 1er groupe (conjugaison) — Note : Il est alors souvent suivi de la préposition de.

  1. Devenir proche.
    • Le temps approche où le grand commerce va, plus que les guerres de chevalerie, tenter les jeunes Anglais aventureux. (André Maurois, Histoire de l'Angleterre, Fayard & Cie, 1937, p.236)
  2. Avancer (vers), arriver à proximité (de).
    • Empêchez qu’il n’approche. Approchez, que je vous parle. L’ennemi approche.
    • J’ai vu qu’il approchait de moi et j’ai évité sa rencontre.
    • À mesure qu’il approchait de ses antagonistes, des craquements, des soupirs et des han ! l’aidaient à se diriger. (H.G. Wells, La Guerre dans les Airs, 1908 - Traduit par Henry-D. Davray & B. Kozakiewicz, page 349, Mercure de France, 1921)
    • Accompagné de trois cavaliers, il approchait de Troyes : avec sa monture, il y avait donc quatre chevaux. (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
  3. (Absolument) Approcher du but.
  4. Avoir quelque convenance, quelque rapport, quelque parité, quelque ressemblance.
    • Ces deux couleurs approchent beaucoup l’une de l’autre. Son style approche de celui de Cicéron.
    • Il fait des vers qui approchent de ceux d’Horace et de Virgile. Rien n’approche de la grandeur, de la magnificence de ce prince.
    • La beauté de la fille n’approche pas de celle de la mère. Ces imaginations-là approchent fort de la folie.


s’approcher (Pronominal) 1er groupe (conjugaison)

  1. Devenir proche.
    • Charles se leva, […], s’approcha de la porte, tendit l’oreille pour s’assurer que personne n’était aux écoutes, […]. (Alexandre Dumas , La Reine Margot, C. Lévy, 1886)
    • Tout en parlant, mon compagnon s'était approché du comptoir, où je le rejoignis, et l'on nous servit nos grogs. (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, 1927)
    • Et, laissant échapper le rideau, il s'approcha du lit. Flossie continuait de ronfler, la bouche ouverte. (Francis Carco, Brumes, Albin Michel, 1935, p.57)

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Expressions[modifier | modifier le wikitexte]

Il approche du but, mais il n’y est pas encore arrivé.

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]