saigner

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du latin sanguinare.

Verbe[modifier | modifier le wikitexte]

saigner /sɛ.ɲe/ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Tirer du sang en ouvrant une veine.
    • Il avait même sorti de sa poche une lancette et allait le saigner, quand le juif se ranima tout à coup. (Walter Scott, Ivanhoé, Traduction de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
  2. (Boucherie) (Cuisine) Tuer, égorger.
    • Saigner un porc, un veau, un mouton, un poulet.
  3. (Figuré) (Familier) (Par hyperbole) Exiger, tirer de quelqu’un une somme considérable.
    • Il fut démontré qu'il avait touché pour ne rien dire des agissements d'une banque, laquelle, […], saignait cruellement le troupeau des épargnants cupides et malfaisants. (Victor Méric, Les compagnons de l'Escopette, 1930, p.32)

saigner intransitif

  1. Perdre du sang. — Note : On le dit tant de la personne ou de l’animal que de la partie d’où le sang coule.
    • Ce blessé a saigné abondamment. - Saigner du nez. - Il faut laisser saigner la plaie. - Le nez, le doigt lui saigne. - Son front saigne.
  2. (Figuré) Faire mal, se dit en parlant d’une offense, d’une injure, d’un malheur dont on conserve encore, dont on conserve longtemps le souvenir de la douleur.
    • La plaie saigne encore, c’est une plaie qui saignera longtemps.

se saigner pronominal

  1. (Figuré) (Familier) Donner jusqu’à se gêner.
    • Elle a réservé à son enfant une situation de demoiselle, c’est-à-dire qu'elle s'est saignée pour lui faire apprendre la sténo et la dactylographie. (Victor Méric, Les compagnons de l'Escopette, 1930, p.199)

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Expressions[modifier | modifier le wikitexte]

Ce ou ces termes devraient être créés dans des articles séparés.

  • saigner comme un bœuf : rendre beaucoup de sang par la partie qui a été coupée, blessée.
  • saigner du nez : manquer de résolution, de courage, manquer à un engagement.
  • Le cœur me saigne : se dit en parlant d’une chose dont on est très touché.
    Cela fait saigner le cœur.

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Homophones[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]