sceau

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du latin populaire sigellum, du latin sigillum (« figurine », « statuette », « empreinte d'un cachet », « cachet »).

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
sceau sceaux
/so/

sceau masculin

  1. Cachet officiel où sont gravées en creux la figure, les armoiries, la devise d’un roi, d’un prince, d’un état, d’un corps, d’une communauté, d’un seigneur, etc. et dont on fait des empreintes avec de la cire ou autrement sur des lettres, des diplômes, des actes publics, etc., pour les rendre authentiques.
    • Le sceau du roi. - Les sceaux de l’État. - Le sceau d’un ministère. - Le sceau de l’Université, de l’Académie française, etc.
    • Mettre son sceau. - Apposer le sceau. - Contrefaire un sceau.
    • La cassette des sceaux, la cassette où ils sont renfermés.
  2. (Par métonymie) Empreinte faite par le sceau.
    • Le prince examina attentivement la suscription, puis le sceau, qui était placé de manière à assurer le cordonnet de soie qui l’entourait, et qui portait l’empreinte de trois fleurs de lis ; […]. (Walter Scott, Ivanhoé, Traduction de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • La seconde œuvre importante de M. de Wailly aux Archives est relative aux sceaux du moyen âge. Il avait, nous l'avons dit, posé et développé dans ses Éléments de Paléographie les règles de critique à suivre pour leur étude. (Henri Wallon, Notice sur la vie et les travaux de M. Joseph-Natalis de Wailly, membre de l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres , dans les Comptes rendus des séances de l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, 1888, vol.32, n°6 , p. 559)
  3. (Par extension) Action de sceller, ou temps et lieu où l’on scelle, où l’on appose les sceaux de l’état aux actes qui doivent en être revêtus.
    • Ces lettres de grâce ont passé au sceau.
    • Ces lettres ont été refusées au sceau, on n’a pas voulu les sceller.
    • S’opposer au sceau, s’opposer à ce que de lettres soient scellées.
    • Il y a opposition au sceau, on a fait opposition au sceau.

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikitexte]

De sa racine latine, sceau est lié à :

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions à trier[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

  • France  : écouter « sceau [so] »

Homophones[modifier | modifier le wikitexte]

Anagrammes[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]