scorpion

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : Scorpion

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du latin scorpio.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
scorpion scorpions
/skɔʁ.pjɔ̃/
Un petit scorpion de Provence.
Un scorpion noir (1)
Reconstitution d’un scorpion (4)
Différents types de scorpion (5)

scorpion masculin

  1. (Zoologie) Arthropode de la classe des Arachnides, dont la queue est armée d’un dard relié à une glande à venin.
    • Piquure de scorpion. Remede. Appliquez dessus de l'huile de l'infusion de scorpion, ou écrasez le scorpion sur la piquure, si vous pouvez. (« L'agronome ou dictionnaire portatif du cultivateur. » -Rouen, 1787)
  2. (Au pluriel) (Zoologie) Ordre (en latin Scorpiones sur Wikispecies Article sur wikispecies) réunissant ces arthropodes.
  3. (Figuré) Personne perfide capable de frapper dans le dos.
    • Suivant une boutade de Madame Henriette d’Angleterre, femme du duc d’Orléans, Bussy était « la plus dangereuse langue et la plus venimeuse qu’il y eût parmi les scorpions de Versailles et les vipères de Fontainebleau ». (Bibliophile Jacob, Contes littéraires du bibliophile Jacob à ses petits-enfants, 1882)
    • Fouillant ses murs, scrutant ses mœurs, notant ses fautes,
      Rôdeurs d’égouts, vils scorpions,
      Cinquante ans, vous avez, dans son sein, vous ses hôtes,
      Fait l’abject métier d’espions !
      (Auguste Lacaussade, Le Siège de Paris dans Poèmes nationaux, 1876)
  4. (Armement) Arme de jet dans l’antiquité dérivé d’une baliste.
    • la peine infinie qu’éprouvaient les Perses à se servir du bélier, sous une grêle de flèches et de pierres lancées à la main, les balistes et les scorpions ne cessaient de les accabler d’énormes javelots et de quartiers de rocs. (Ammien Marcellin, Histoire de Rome, Traduction sous la direction de M. Nisard, Paris Firmin Didot, 1860)
  5. (Armement) Genre de fléau d’arme muni de pointes en fer.
    • Le scorpion qu'on a nommé aussi fléau d'armes et masse d'armes; ses piquerons s'appelèrent étoiles. De là vient que les Allemands donnaient à cette arme le sobriquet de morgenstern, ou étoile du matin. (Etienne Alexandre Bardin,Oudinot de Reggio, Dictionnaire de l'armée de terre, éditeur Perrotin, 1841)

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]

Ancien occitan[modifier | modifier le wikitexte]

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

scorpion masculin

  1. Variante de escorpion.

Références[modifier | modifier le wikitexte]

  • François Raynouard, Lexique roman ou Dictionnaire de la langue des troubadours, comparée avec les autres langues de l’Europe latine, 1838-1844

Anglais[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du latin scorpio.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
scorpion
/Prononciation ?/
scorpions
/Prononciation ?/

scorpion /Prononciation ?/

  1. (Zoologie) Scorpion.

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

  • scorpion sur Wikipédia (en anglais) Article sur Wikipédia