se morfondre

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Verbe[modifier | modifier le wikitexte]

se morfondre /sə mɔʁ.fɔ̃dʁ/ pronominal 3e groupe (conjugaison)

  1. (Figuré) (Familier) Perdre du temps à la poursuite d’une affaire, d’une entreprise qui ne réussit pas, dans l’attente d’une personne qui n’arrive pas, d’un succès qu’on n’obtient pas.
    • Les petits enfants soufflaient dans leurs doigts, mais ils ne se morfondirent pas longtemps à attendre, […]. (Aloysius Bertrand, Gaspard de la nuit, 1842)
    • Après, l’ombre redescendait sur la morne chambre d’hôtel où, du matin au soir, elle se morfondait dans l’attente des catastrophes, […]! (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, 1930, p.24)
    • Mais elle préférait encore apercevoir Elhamy, entendre le son de sa voix, que de se morfondre, toute seule. (Out-el-Kouloub, Zaheira, dans Trois contes de l’Amour et de la Mort, 1940)
  2. (Figuré) (Boulangerie) Perdre la force de fermentation qu’une pâte doit avoir pour faire du bon pain.
    • À trop attendre, la pâte s’est morfondue.

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]