sirop d’érable

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
(Redirigé depuis sirop d'érable)
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

De sirop et érable, le sirop en question étant tiré de l’eau d’érable, laquelle est prélevée par entaillage des érables à sucre.

Locution nominale[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
sirop d’érable sirops d’érable
/si.ʁo d‿e.ʁabl/

sirop d’érable /si.ʁo d‿e.ʁabl/ masculin

  1. Sirop résultant de la réduction de l’eau d’érable par évaporation, servant comme ingrédient dans divers mets.
    • Oh ! Hé ho !
      On n’est jamais de trop
      Pour manger du sirop
      Pour manger du sirop
      D’éra-a-ble ! (Chanson populaire de cabane à sucre)
    • Jambon au sirop d’érable, tarte au sirop d’érable.
    • Beignet aux pommes et sirop d’érable.
    • Il achète aussi du fromage frais Mato, qu’il servira au dessert, arrosé de sirop d’érable et entouré de cerises de terre pour ajouter une pointe d’acidité. (Le Devoir, 3 novembre 2006)
  2. (En apposition) Référence au Canada.
    • Le Wall Street Journal prédisait alors au Canada le destin d’un « nouveau Mexique ». Après la gueule de bois tequila, qui secouait le géant hispanique, c’était la crise de foie sirop d’érable qui était promise au voisin du Nord.
      (L’Express, 2 mai 2003)
Note[modifier | modifier le wikitexte]
Le mot sirop est souvent utilisé elliptiquement dans ce sens.
Manger ses crêpes avec du sirop.
[…] il n’en reste pas moins qu’il faut toujours 40 litres d’eau d’érable pour produire un litre de sirop et que 180 000 barils hantent les entrepôts de la Fédération sans qu’on sache quoi en faire. — (Le Devoir, 22-23 avril 2006)

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]