soûl

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : soul

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

(1265) Du latin satullus, de satur (« rassasié »), qui a donné saoul, puis soûl et enfin soul.

Adjectif[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
Masculin soûl
/su/
soûls
/su/
Féminin soûle
/sul/
soûles
/sul/

soûl /su/ (orthographe traditionnelle)

  1. (Vieilli) Repu, rassasié.
    • Être soûl de quelque chose, en être repu jusqu’à satiété.
    • Être soûl de musique, d’éloquence.
    • Être soûl de gloire.
  2. Ivre, aviné.
    • Cet homme est toujours soûl.
    • Cette femme est soûle dès le matin.
    • Être soûl comme une grive.

Variantes orthographiques[modifier | modifier le wikitexte]

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

→ voir soul

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

soûl /Prononciation ?/ masculin singulier (orthographe traditionnelle)

  1. S’emploie comme nom avec un adjectif possessif (mon, ton, son, etc.), pour dire abondamment, autant qu’on veut.
    • J’en ai tout mon soûl.
    • Il a bu et mangé tout son soûl.
    • Quand ce mirliflor aura pleuré son soûl, il décampera d’ici ; je ne veux pas qu’il révolutionne ma maison. (Honoré de Balzac, Eugénie Grandet, 1833)
    • Laissez-moi donc être provincial tout mon soûl ; et vous, monsieur, soyez Parisien, soyez-le comme vous l'êtes, de la plume aux éperons, de la parole au geste, de l'esprit au cœur. (Michel Zévaco, Le Capitan, 1906)

Variantes orthographiques[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]