soleil

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : Soleil

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du latin populaire de Gaule *solĭcŭlus, en latin classique sōl. Cette évolution est propre à la Gaule, le reste de la Romania (Italie, Ibérie) s’en tenant au mot classique.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
soleil soleils
/sɔ.lɛj/
Image du soleil aux rayons X. (1)

soleil /sɔ.lɛj/ masculin

  1. (Astronomie) Astre qui donne la lumière et la chaleur à la Terre et aux autres planètes du système solaire.
    • Le soleil, peu élevé au-dessus de l’horizon, décrivait sur le ciel une courbe très allongée. Ses rayons, brillamment réfléchis par les neiges, donnaient plus de lumière que de chaleur. (Jules Verne, Le Pays des fourrures, 1873)
    • Que le soleil est beau quand tout frais il se lève,
      Comme une explosion nous lançant son bonjour !
      — Bienheureux celui-là qui peut avec amour
      Saluer son coucher plus glorieux qu’un rêve !
      (Charles Baudelaire, Le coucher du soleil romantique)
    • Cette figure, animée d’un mouvement éternel et sans repos, exécute sa révolution avec une vitesse ineffable dans l’espace de vingt-quatre heures : c’est un fait sur lequel le lever et le coucher du soleil n’ont laissé aucun doute. (Pline l’Ancien, Histoire naturelle, Traduction de Littré)
    • Il y avait deux longues heures que nous marchions, dans les champs, sous le soleil qui tombait du ciel comme une pluie de feu ; […]. (Octave Mirbeau, Le Père Nicolas, dans Lettres de ma chaumière, 1885)
    • Alerte à quatre heures. A cause du soleil, sans doute qu’on n’attendait pas aussi éclatant. Pas un nuage, pas un souffle. (Jean Giraudoux, Retour d'Alsace - Août 1914, 1916)
    • Qui qui revient toujours un m'ment d'né? Le soleil!
      Qui fait qu'on a les yeux tout plissés? Le soleil!
      Qui fait qu'on a toutes les dents séchées? Le soleil!
      Qui fait que les femmes s'habillent à moitié? Le soleil!
      (Le soleil, chanson de François Pérusse)
  2. (Par extension) Les rayons lumineux de cet astre.
    • Deux petites cabanes apparurent sur le Cap Tobin, et le soleil, frappant dans les carreaux d’une fenêtre, nous fit croire un instant à des signaux lumineux ; […]. (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • Pourquoi porter des chapeaux et des vêtements, quand la pigmentation de la peau est la meilleure défense contre le soleil des tropiques […]? (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • […]: sur toute l’Ardenne, le temps s’était levé. Le ciel était bleu éblouissant, la neige étincelait au soleil. (Georges Blond, L'Agonie de l'Allemagne 1944-1945, Fayard, 1952, p.155)
  3. (Par analogie) Pièce d’artifice qui tourne autour d’un axe et jette des feux en forme de rayons.
  4. (Religion catholique) Cercle d’or ou d’argent garni de rayons, dans lequel est enchâssé un double cristal, destiné à renfermer l’hostie consacrée, et qui est posé sur un pied ordinairement du même métal.
  5. (Botanique) (Vieilli) Plante herbacée à haute tige, qui porte de grandes fleurs jaunes radiées, et qu’on appelle également tournesol.
    • Le tournesol est surtout cultivé pour ses graines oléagineuses ; une variété, le soleil uniflore ou soleil de Russie, est particulièrement intéressante, surtout la variété à graines blanches. (Le Chasseur français, n°606, février 1942, page 108)
  6. (Astronomie) Étoile considérée par rapport à ses planètes, à son système planétaire. — Note : Il est souvent utilisé dans les romans, les films de science-fiction qui se déroulent dans un système planétaire différent du nôtre.
    • D’autre part, nous savons qu’il existe des soleils non lumineux c’est-à-dire des soleils dont nous déterminons l’existence par les mouvements des autres, mais dont la luminosité n’est pas suffisante pour agir sur nous. […] Et en revanche, ne pouvons-nous pas, au moins dans de certains cas, expliquer les apparitions soudaines de soleils sur des points où nous n’en avions pas jusqu’à présent soupçonné l'existence, […]. (Edgar Poe, Eureka, 1848, traduction de Charles Baudelaire, 1864)
  7. (Figuré) Ce qui est radieux ou brille, réchauffe énormément.
    • Et pourtant vous serez semblable à cette ordure,
      À cette horrible infection,
      Étoile de mes yeux, soleil de ma nature,
      Vous, mon ange et ma passion !.
      (Charles Baudelaire, Une Charogne)
    • […], elle appartient à ce genre de femmes […] dont l’épiderme satiné ressemble à du papier de soie appliqué sur la chair, qui frissonne sous l’hiver ou s’épanouit au soleil du regard, en rendant la main jalouse de l’œil. (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
    • Tu as eu ton jour, vieille dame ; mais, à présent, ton soleil est couché depuis longtemps. (Walter Scott, Ivanhoé, Traduction de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
  8. (Familier) Chute spectaculaire en passant par dessus un obstacle.
    • En heurtant un caillou, il a fait un soleil par dessus son vélo.

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Astronomie :
Religion catholique :
Botanique :

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Expressions[modifier | modifier le wikitexte]

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Anagrammes[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]