somnolence

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du latin somnulentia → voir somnolent.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
somnolence somnolences
/sɔm.nɔ.lɑ̃s/

somnolence /sɔm.nɔ.lɑ̃s/ féminin

  1. État d’inertie, de songe, ou de torpeur, lié à la fatigue, à la chaleur ou au froid.
    • Il y eut encore entre ce moment de somnolence et le sommeil réel un intervalle pareil à celui du crépuscule, qui sépare le jour de la nuit, intervalle bizarre et indescriptible pendant lequel la réalité se confond avec le rêve, de manière qu’il n’y a ni rêve ni réalité. (Alexandre Dumas, Othon l’archer, 1839)
    • Et puis, surtout, midi approche, avec sa lassitude, avec son invincible somnolence. (Pierre Loti, Un pèlerin d'Angkor, 1912)
    • Un autre symptôme contre lequel le lieutenant Hobson engageait ses compagnons à réagir, c'était une somnolence opiniâtre, que quelques-uns ne parvenaient pas à vaincre. (Jules Verne, Le Pays des fourrures, 1873)
    • Je tombai cependant dans cette sorte de somnolence que provoquent les trépidations régulières d’un train en marche, […]. (Jules Verne, Claudius Bombarnac, Hetzel, 1892, chap.2)

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]