suivre

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du latin populaire sequere qui apparaît très tôt à côté du latin classique sequor, et qui à l’exception du roumain, continue à vivre dans toutes les langues romanes.
Au Xe siècle, le gérondif seguan témoigne d'un premier amuïssement de la syllabe que latine que l'espagnol seguir a conservé ; un siècle plus tard, dans la Chanson de Roland « Sis filz le siut », la consonne g a subi une syncope totale. « Nus sivum les traces qu’il ala » est attesté en 1175.
L’infinitif est d’abord sivre en ancien français, puis suivre par métathèse (→ voir suif). Il en va de même pour les autres personnes : siut dans la Chanson de Roland devient suit.

Verbe[modifier | modifier le wikicode]

suivre /sɥivʁ/ transitif ou intransitif 3e groupe (conjugaison)

  1. Aller ou venir après.
    • Seulement, remarquez bien ceci, l’Académie, même à cette époque où elle était si franchement réformiste, ne devançait pas l’usage ; elle le suivait. (Émile Faguet, Simplification simple de l’orthographe, 1905)
    • Pour la troisième fois, et sur un ton intolérablement agressif, il réitéra son insolente question. Un silence gros de danger suivit. (H.G. Wells, La Guerre dans les Airs, 1908 - Traduit par Henry-D. Davray & B. Kozakiewicz, page 349, Mercure de France, 1921)
    • Il y a aussi deux groupes d'astéroïdes, appelés Troyens, qui partagent l'orbite de Jupiter, précédant et suivant la planète de 60 degrés. (Barry Williams (traduit par Claude Lafleur), L’astrologie confrontée aux progrès de l’astronomie, dans Le Québec sceptique, n°24, p.41, décembre 1992)
  2. (Figuré) S’intéresser ; porter de l'attention.
    • Cette fois, il la suit des yeux tandis qu’il parle, puis il regarde ailleurs, laisse traîner ses yeux sur le tapis, […]. (Henri Barbusse, L’Enfer, 1908)
    • Bert avait suivi les péripéties de la catastrophe, depuis la séparation des eaux jusqu’à la culée du pont. (H.G. Wells, La Guerre dans les Airs, 1908 - Traduit par Henry-D. Davray & B. Kozakiewicz, page 320, Mercure de France, 1921)
    • Suivre de l’œil, des yeux une personne, une chose, regarder attentivement une personne, une chose qui s’éloigne.
    • Au cours de l’épreuve que vous venez de traverser, je n’ai pas cessé de vous suivre par la pensée, en pensée.
    1. (Figuré) En parlant des choses.
      Son image me suit partout.
      Le malheur le suivit dans la plus grande partie de sa carrière.
  3. (En particulier) Aller après pour atteindre et pour prendre.
    • Suivre un lièvre.
    • Suivre une compagnie de perdreaux.
  4. Accompagner, escorter, aller avec.
    • L'enterrement de mon père fut suivi de tout le village suivant la coutume et il y vint des gens des environs, à des lieues à la ronde. (Jean Rogissart, Hurtebise aux Griottes, 1954, p.30)
    • Un nombreux personnel suivait la cour dans tous ses déplacements.
    • Un seul ami le suivit dans son exil.
    • Suivre un cortège.
    • Qui m’aime me suive, que celui qui a de l’amitié, de l’attachement pour moi, fasse ce que je ferai, qu’il vienne avec moi, qu’il prenne mon parti, qu’il se déclare pour moi.
  5. Observer ; surveiller.
    • Marandier alluma une cigarette et suivit d'un regard rêveur les volutes bleues qui serpentinaient vers le plafond. (Maurice Ciantar, La Mongolique, Gallimard, 1949, p.295)
    • J’ai suivi ses progrès, et j’en ai été surpris.
    • Suivre les événements.
    • J’ai suivi cette affaire, et l’en connais tous les détails.
  6. Aller, continuer d’aller dans une même direction.
    • On descendit dans des caves, on suivit des souterrains dont les parois, cotonnées par les fleurs du nitre. (Maurice Maindron, Blancador l'avantageux, Éditions de la Revue Blanche, 1901, page 362)
    • Je ne fais pourtant de tort à personne
      En suivant les chemins qui ne mènent pas à Rome,
      Mais les braves gens n´aiment pas que
      L´on suive une autre route qu´eux.
      (Georges Brassens, La Mauvaise Réputation, 1952)
    • Suivre les pas, les traces de quelqu’un.
    • Suivez cette allée d’arbres, elle vous conduira au château.
    • Suivre le bord de la mer.
    • Suivre le cours d’un fleuve.
    • Le bateau suivait le fil de l’eau.
    1. S’emploie figurément dans le même sens.
      Suivre le chemin de la vertu, de la gloire.
      Suivre les traces de ses ancêtres, les pas de ses devanciers.
      Suivre le fil de ses idées, le fit d’un raisonnement.
      Suivre le fil des événements.
  7. (Typographie) Ne pas faire d’alinéa, continuer la ligne commencée.
    • Suivre, faites suivre, en suivant.
  8. Définition manquante ou à compléter. (Ajouter)
    • L’affaire suit son cours, Elle a le développement qu’elle comporte.
    • Suivre une profession, l’exercer.
    • Il suit la profession d’avocat.
    • Suivre le métier des armes.
    • Suivre la carrière des lettres. Évaluer, agir en fonction de cette évaluation, pour tenter de réussir ce qu'implique cette chose.
    • Suivre une affaire, une entreprise, etc., S’attacher à une affaire, à une entreprise avec persévérance, et ne rien négliger de ce qui peut la faire réussir.
    • Il a vu échouer cette affaire, faute de l’avoir suivie.
    • Il suit son projet, son entreprise avec ardeur. On dit aussi absolument :
    • Quand on a commencé, il faut suivre.
    • Suivre le parti de quelqu’un, être du parti de quelqu’un.
    • Suivre une doctrine, une opinion, Faire profession d’une doctrine, d’une opinion.
    • Suivre Platon, suivre Descartes, être du sentiment de Platon, de Descartes.
    • Suivre le théâtre, Aller fréquemment au théâtre pour juger en quel sens s’orientent les auteurs dramatiques.
    • Suivre le mouvement dramatique, littéraire, etc.
    • Suivre un prédicateur, être assidu aux sermons d’un prédicateur.
    • Suivre un professeur, Assister régulièrement à ses leçons.
    • On dit dans le même sens :
    • Suivre un cours.
    • Suivre les leçons d’un professeur.
    • Le cours de ce professeur est très suivi.
    • Suivre une retraite, Assister, prendre part à tous les exercices d’une retraite.
    • Suivre quelqu’un dans un discours, dans un raisonnement, être attentif à son discours, à son raisonnement, de manière à n’en perdre rien.
    • Cet orateur parle si rapidement qu’il est difficile de le suivre. On dit de même :
    • Suivez bien mon raisonnement ; Prêtez-moi attention et suivez-moi.
  9. S’abandonner à, se laisser conduire par.
    • J'ai beau savoir qu'au fond de ce regard, tout est calcul et complaisance, où qu'il m'entraîne, je le suivrai. (Francis Carco, L'Amour vénal, 1927, p.16)
    • Suivre son imagination, sa pensée, son idée, sa fantaisie.
    • Suivre sa passion, son caprice, son inclination, son instinct.
    • Suivre ses goûts, ses penchants.
  10. Se conformer à.
    • Ray, Montius, Scheuchzer, Micheli se sont les premiers occupés de l’Agrostographie. Tous ont à peu près suivi le même plan, et travaillé d’après les mêmes principes et sur les mêmes bases. (Ambrose-Marie-François-Joseph Palisot de Beauvois, Essai d'une nouvelle agrostographie ou Nouveaux genres des graminées;, page LI, 1812)
    • Pour atteindre ce but tous les moyens ne sont pas indifférents ; il y a des lois à observer et une marche rationnelle à suivre. (J. Déhès, Essai sur l’amélioration des races chevalines de la France, 1868)
    • Il offre des sacrifices, aux autres dieux selon le rite albain, à Hercule selon le rite grec, suivant en cela la règle établie par Évandre. (Tite-Live, Histoire romaine, éd. Les belles Lettres, 1940, texte établi par J. Bayet et traduit par G. Baillet, tome 1, livre 1, § VII, p.13)
    • Suivre la mode, l’usage, les coutumes d’un pays.
    • Suivre les avis, les conseils, l’exemple de quelqu’un.
    • Suivre les ordres qu’on a reçus.
    • Suivre le plan qu’on s’est tracé.
    • Suivre les préceptes de l’évangile.
    • Suivre sa religion, les préceptes de sa religion.
  11. (Figuré) Être après, par rapport au temps, au lieu, à la situation, au rang, etc.
    • L’été suit le printemps.
    • L’âge mûr suit la jeunesse.
    • La nuit suit le jour. Absolument,
    • Vous n’avez vu que le commencement, voyez ce qui suit.
    • La page qui suit.
    • Il ouvrit la lettre et y lut ce qui suit.
    • (Proverbial) Les jours se suivent et ne se ressemblent pas, La vie est mêlée de biens et de maux.
    • Ces pages, ces numéros se suivent bien, ne se suivent pas, Ces pages, ces numéros sont ou ne sont pas dans leur ordre.
    • On dit, dans un sens analogue :
    • Les parties d’un discours se suivent bien, ne se suivent pas, Elles ont la liaison convenable, elles en manquent.
  12. (Figuré) Être la conséquence, résulter d’une chose.
    • La satiété suit la jouissance.
    • Les plus grands malheurs ont suivi cette faute.
    • L’une de ces propositions ne suit pas toujours de l’autre, ne suit pas nécessairement de l’autre.
    1. Il s’emploie aussi impersonnellement dans cette acception.
      Il suit de ce que vous dites que je n’avais pas tort.
      Il ne suit pas de là que vous ayez raison.

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Expressions[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Traductions à trier[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]