suprême

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi Voir aussi : Supreme, supreme

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Emprunté au latin supremus.

Adjectif[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
suprême suprêmes
/sy.pʁɛm/

suprême /sy.pʁɛm/ masculin et féminin identiques

  1. Qui est au-dessus de tout en son genre ou en son espèce.
    • Le quiétisme […] érigeait en système et posait avec franchise comme suprême perfection l’état d'immobilité et d’impuissance où l'âme parvient à la longue quand elle abdique son activité. (Jules Michelet, Du prêtre, de la femme, de la famille, 3e éd., Hachette & Paulin, 1845, p.178)
    • Le fléau suprême, c’est dans le Tarn-et-Garonne comme dans toute la France, la tuberculose. (Ludovic Naudeau, La France se regarde. Le problème de la natalité, 1931)
    • Ils remontaient au temps d’une certaine pègre pour qui la suprême élégance consistait à se pourvoir d’un couvre-chef de couleur tendre et de souliers vernis. (Francis Carco, L’Homme de Minuit, 1938)
  2. Synonyme de dernier.
    • Il s’était défendu jusqu’à la suprême minute, d’une fenêtre de l’hôtel canardant les agents qui devaient traverser la cour pour arriver jusqu’à sa chambre. (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, 1927)
    • Condé eut une suprême hésitation, puis, levant la main, il prononça : "Demain, à quatre heures, je serai ici et nous marcherons sur le Louvre." (Michel Zévaco, Le Capitan, 1906)
    • Suprême espoir. - Suprême pensée. - Suprême ressource.

Expressions[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
suprême suprêmes
/sy.pʁɛm/

suprême /sy.pʁɛm/ masculin

  1. S’emploie encore comme nom masculin en termes de cuisine dans la locution « suprême de volaille », poulet découpé en morceaux, revenu dans la poêle et accompagné d’un coulis.
    • Suprême de volaille aux truffes.

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]