territoire

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Emprunté au latin territorium de même sens, dérivé de terra « terre » → voir terroir.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
territoire territoires
/te.ʁi.twaʁ/
ou /tɛ.ʁi.twaʁ/

territoire /te.ʁi.twaʁ/ ou /tɛ.ʁi.twaʁ/ masculin

  1. Étendue de terre plus ou moins précisément délimitée.
    • Il est en effet incontestable qu’à une époque, le détroit de Behring qui sépare aujourd’hui l’Asie de l’Amérique était remplacé par un territoire qui reliait les deux continents. (René Thévenin et Paul Coze, Mœurs et Histoire des Indiens Peaux-Rouges, Payot, 1929, 2e éd., p.14)
  2. Aire sur laquelle vit un groupe humain.
    • Mais, depuis la bataille de Tolbiac et la conversion de Clovis, L’Église eut ses coudées franches et put rapidement asseoir son influence à travers le territoire. (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
  3. Espace délimité d’un État, d’une province, d’une ville, d’une juridiction, etc.
    • La terrible défaite de Sedan et l’invasion du territoire, en septembre 1870, mirent fin au régime impérial. (Alfred Barbou, Les trois Républiques françaises, 1879)
    • Toute caravane qui entrait dans le territoire du sultan d'Ayar devait payer cette taxe, moyennant quoi elle était, théoriquement du moins, sous la protection du sultan jusqu'à ce qu'elle quitte le territoire placé sous son commandement. (Djibo Hamani, Le sultanat touareg de l'Ayar: au carrefour du Soudan et de la Berbérie, L'Harmattan, 2006, p.290)

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]