tilter

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Dérivé de tilt (dans le sens de faire tilt « comprendre tout à coup ») qui provient de l'anglais (avec toutefois un tout autre sens).

Verbe[modifier | modifier le wikitexte]

tilter /til.te/ intransitif ou transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. (Europe) (Familier) Comprendre (de manière soudaine), faire tilt.
  2. Faire tilt, au jeu de flipper.
    • […], des joueurs de flipper qui tiltaient, et qui poussaient des grognements, en bousculant fiévreusement le flipper, des joueurs de baby qui rejouaient la belle, pour la centième fois. (Louis Nicoletto, Une petite Mouche noire, TheBookEdition, page 52)
  3. (Jargon des motards) Heurter un véhicule.
    • Vous y apprendrez par exemple que « se faire tilter », c'est se faire percuter, qu'une « caisse », c'est une voiture, une « bécane » une moto, et que si cette bécane est « naze », c'est qu'elle est bien mal en point. (Le Français dans le monde, n° 230, p.42, 1990)
  4. (Jargon des vétérinaires) Tuer ; piquer.
    • Ma maison de retraite, ce sera cet immense congélateur rempli de cadavres de chiennes trop vieilles, de chiennes qui restent vides, de chiennes qui dépassent leur terme, de chiennes qui ne font qu'un chiot. Bref... de chiennes qu'il faut "tilter". (site http://www.chiens-de-france.com)

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

comprendre (de manière soudaine)

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]