touaille

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du francique *thwahlja (« serviette » → voir tovaglia, « nappe » en italien, l'ancien haut allemand dwahilla), attesté en latin médiéval au huitième siècle sous la forme duvahila, toacula ; (Vers 810) toacla). Voir également tavaïolle.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
touaille touailles
/tuaj/
Une touaille (3) médiévale.

touaille /tuaj/ féminin (Désuet)

  1. (Au Moyen Âge et jusqu'au début du XVIIe siècle) Linge qui servait à plusieurs choses, notamment de nappe et de serviette.
    • XVI toailles, XVI longières de deux cannes et demie. Ung buffet. Une douzène de serviettes. Ung coffre debbit à deux serrayes (Comptes roi René, 1461)
  2. (Spécialement) Nappe qui recouvrait l’autel dans les églises.
  3. Coiffure de femme, qui consistait en un linge plusieurs fois enroulée autour de la tête et qui recouvrait les oreilles.
  4. (Vieilli) Linge suspendu à un rouleau, qui sert à s’essuyer les mains après qu'on les a lavées.

Références[modifier | modifier le wikitexte]

Ancien français[modifier | modifier le wikitexte]

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

touaille /Prononciation ?/ féminin

  1. Variante de toaille.

Références[modifier | modifier le wikitexte]

  • Frédéric Godefroy, Dictionnaire de l’ancienne langue française et de tous ses dialectes du ixe au xve siècle, édition de Paris, 1881-1902, F. Vieweg (touaille)