transférer

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi Voir aussi : transferer

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du latin trānsferō.

Verbe[modifier | modifier le wikicode]

transférer /tʁɑ̃s.fe.ʁe/ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Transporter, porter quelque chose d’un lieu à un autre, faire passer d’un lieu à un autre.
    • Transférer un prisonnier d’une prison dans une autre.
    • Transférer le corps d’un mort.
    • Transférer des reliques.
  2. En parlant de la juridiction, de l’autorité, de la puissance, de la possession, faire passer en un autre lieu un tribunal, une ville, une nation, etc.
    • On a transféré la Cour d’appel de telle ville dans la ville voisine.
    • La préfecture a été transférée de telle ville dans telle autre.
    • Le Siège fut transféré de Rome à Avignon.
    • Constantin transféra le siège de l’empire de Rome à Constantinople.
  3. (Télécommunications) Rediriger un appel vers un autre poste téléphonique.
    • Pour transférer un appel vers un autre numéro de téléphone, appuyez sur la touche "transfert" et composez le numéro du destinataire. (BlackBerry, Guide de l’utilisateur)
  4. (Par extension)
    • Transférer une fête : La remettre d’un jour à un autre.
  5. (Figuré) Céder, transporter une chose à quelqu’un en observant les formalités requises.
    • Transférer à quelqu’un une obligation, une inscription de rente, la propriété d’une chose, un droit.

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Homophones[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]