treuil

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du latin torculum (« pressoir ») devenu *troclum ayant donné troil, truil en ancien français → voir trochlea « poulie » en latin.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
treuil treuils
/tʁœj/

treuil /tʁœj/ masculin

  1. (Logistique) Appareil de levage ou de tirage formé d’un cylindre horizontal appelé tambour, tournant sur un axe et qui assure l'enroulement libre du câble. Le treuil peut-être, comme le treuil de halage, entraîné manuellement par une manivelle et un pignon qui engrène directement sur une grande couronne dentée associée au tambour ou actionné par un moteur à vapeur, thermique ou électrique.
    • …on monte ce châssis à l’aide d’un treuil disposé à cet effet, et on le fait passer dans l'appareil. (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature; 1re partie: Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
    • Un embrayage à roue libre, combiné avec un enclenchement à clabots relie l’arbre du frein auxiliaire à l’arbre principal du treuil. (Pierre Motard, Forage Rotary: Les matériels auxiliaires, page 94, 1971)

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]