tuque

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

(Nom commun 1) (1726) Canadianisme: (1) d’un mot occitan touc désignant une colline dans les toponymes (cf. Tuque de Robert sur Wikipédia Article sur Wikipédia[1]; ou (2) de bonnet à la turque étant donné que le notaire responsable de la première attestation en 1726 faisait varier tuque avec bonnet à la turque dans ses inventaires.[2]
(Nom commun 2) Du latin tegula (« tuile »).[3]

Nom commun 1[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
tuque tuques
/tyk/

tuque /tyk/ féminin

  1. (Canada) Coiffure faite ordinairement de laine ou de tissu et dont la forme varie, traditionnellement conique et surmontée facultativement d’un pompon, portée pour se protéger du froid l’hiver.
    • Pourquoi, alors, portez-vous une tuque verte, cette année, au lieu de votre belle tuque rouge habituelle ?
      — Comment ça, une tuque verte ? Je n’ai pas de tuque verte, moi !
      — Mais oui ! Regardez-vous dans le miroir, Père-Noël, votre tuque est aussi verte que le sapin.
      (Micheline Duff, Contes de Noël - Pour les petits et les grands, Québec Amerique, 2012)
  2. (Désuet) Colline.
    • Pour éviter le plus possible les rivières et les marais, et après avoir examiné le contour de la région qui s’étalait à nos yeux, je dirigeai l’expédition par le nord-nord-est, vers une tuque rocheuse distante de 6 kilomètres ; […]. (Dans une traduction française par Henriette Loreau (née en 1815 à Bray-sur-Seine, Seine-et-Marne, France) de: Henry Morton Stanley, Dans les ténèbres de l’Afrique, volume 1, 1890, p. 274)

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Coiffure faite de laine ou de tissu :
Colline arrondie :

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Dérivés dans d’autres langues[modifier | modifier le wikicode]

  • Anglais : tuque (Canada)

Nom commun 2[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
tuque tuques
/tyk/

tuque /tyk/ féminin

  1. (Marine) (Désuet) tente ou abri qu’on élevait quelquefois à l’avant, plus souvent à l’arrière, sur la dunette.[3]

Variantes[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

  • Canada : Québec en général et le reste du Canada à l'Est de Montréal[4] : [t͡sʏk]
  • Canada : Nouveau-Brunswick et Nouvelle-Écosse, Gaspésie et Côte-Nord au Québec[4] : [tyk]

Références[modifier | modifier le wikicode]

  1. Hélène Cajolet-Laganière, « Marques et indicateurs géographiques dans le dictionnaire général du français de l’équipe FRANQUS », Français du Canada - Français de France VIII : Actes du huitième Colloque international de Trêves, du 12 au 15 avril 2007, Niemeyer, Tübingen, 2009, pp. 121-135; cit. p.125.
  2. Francis Back, « Tuque, teuge, toque ou bonnet à la Turque? » Cap-aux-Diamants : la revue d'histoire du Québec, n° 53, 1998, p. 56.[1]
  3. a et b Dictionnaire des dictionnaires. Lettres, sciences, arts, encyclopédie universelle, tome 6, Rein-Zz, 1892, p. 724
  4. a et b Phono, « Affrication de / t / et de / d / », 1997

Anglais[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Emprunt du français canadien tuque (même sens), aussi une variante de toque.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

tuque /tjuːk/

  1. (Canada) Tuque, bonnet.