vanner

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

(xie siècle) Du latin populaire vannare, classique vannere.

Verbe[modifier | modifier le wikitexte]

vanner /va.ne/ transitif 1er groupe (conjugaison)

Le vanneur de Jean-François Millet (1846-1847)
  1. Nettoyer les grains au moyen d’un van.
    • Vanner du blé, de l’avoine, de l’orge.
  2. (Familier) Épuiser, exténuer, claquer.
  3. (Cuisine) Agiter la casserole où se trouve une sauce en train de refroidir. L’objectif est d’éviter la formation d’une peau.
  4. (Familier) Se moquer de quelqu’un.
  5. (Vieilli) (Rare) (Populaire) S’enfuir, en parlant de personnes, ou d’un animal, par anthropomorphisme.
    • (Liège) Regarde le vanner. Du wallon. Vane èvôye ! : Fous le camp ! ; vane foû dchâl : Sors d’ici ! ; ce qui explique la persistance de ce sens en Wallonie. (Haust, Dictionnaire wallon-liégeois)

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Homophones[modifier | modifier le wikitexte]


Références[modifier | modifier le wikitexte]

Ancien français[modifier | modifier le wikitexte]

Verbe[modifier | modifier le wikitexte]

vanner /Prononciation ?/ intransitif (conjugaison)

  1. Variante de vener.

Références[modifier | modifier le wikitexte]

  • Frédéric Godefroy, Dictionnaire de l’ancienne langue française et de tous ses dialectes du ixe au xve siècle, édition de Paris, 1881-1902, F. Vieweg (vener)