vedette

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : Vedette

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

(1584) « Tour d’observation » en 1573 ; de l’italien vedetta, « observatoire », probablement par croisement de veletta, diminutif de vela, « voile », et de vedere, « voir ».

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
vedette vedettes
/və.dɛt/

vedette /və.dɛt/ féminin

  1. (Vieilli) (Militaire) Sentinelle, surtout de cavalerie.
    • Pendant ce temps, l’ennemi avait fait de nouvelles tentatives dans le haut du Loir ; ses vedettes s’étaient rapprochées de celles de la première division du 21e corps […] (Général Antoine Chanzy, La Deuxième Armée de la Loire)
    • À notre approche un cavalier placé sans doute en vedette poussa un qui-vive retentissant […] (Gustave Aimard, Les Trappeurs de l’Arkansas, 1858)
    • Leurs vedettes ne tardèrent point à signaler l’approche de nos Révérends Pères escortés de soldats lorrains. (Gustave Fraipont, Les Vosges, 1923)
  2. (Figuré) Ce qui est placé de façon à être vu, à attirer l’attention.
    • Il faut mettre ce mot en vedette dans le texte. Sa statue est bien en vedette dans la salle.
  3. (Théâtre) Place la plus apparente.
    • Avoir la vedette, occuper la vedette sur une affiche.
  4. (Par extension) Celui, celle dont le nom occupe sur l’affiche la place la plus apparente.
    • À plat ventre, près de la rampe, l’électricien vérifiait les ampoules sans s’occuper de la vedette. (Francis Carco, L’Homme de minuit, 1938)
  5. (Marine) Embarcation à moteur au service d’un bâtiment de guerre.
    • Je quittai l’embarcadère, remorqué par Bob Schultz et son yacht à moteur We Two, escorté par une vedette de la police américaine, et par le commodore du Morris Yacht Club dans son yacht à moteur. (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil, tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
  6. (Lexicographie) Mot traité par une entrée de dictionnaire, mot vedette.
  7. Appellatif par lequel on s’adresse à quelqu’un au début d’une lettre : Madame, Mademoiselle, Monsieur, Sire, etc.
    • La vedette, c’est-à-dire le titre, Monsieur, Madame, etc., et la première ligne du corps de la lettre, se mettent plus haut ou plus bas, selon le degré de respect qu’on veut marquer. Ainsi, la vedette au premier tiers de la page et la première ligne au second sont tout à fait respectueux. (R. P. Champeau, Les Bienséances sociales, seconde partie, généralités, lettres ; Société générale de librairie catholique, Paris et Bruxelles, 1877, page 231)

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Expressions[modifier | modifier le wikitexte]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]