vinaigrette

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

→ voir vinaigre et -ette

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
vinaigrette vinaigrettes
/vi.nɛ.ɡʁɛt/

vinaigrette /vi.nɛ.ɡʁɛt/ féminin

Sauce vinaigrette
Vinaigrette Louis XV
Vinaigrette pour réanimer les dames (vers 1800)
La vinaigrette de Pernety, ou Oxalis enneaphylla
  1. Sauce froide à base de vinaigre, d’huile et de condiments, comme le sel, le poivre, mais aussi, éventuellement, de la moutarde, des herbes (persil, herbes de Provence, etc.) qui sert à assaisonner les salades et les crudités.
    • On assure que pour réussir la vinaigrette, il faut les efforts conjugués de trois personnages différents : un avare pour verser le vinaigre, un prodigue pour verser l’huile et un fou pour remuer le tout. (France-aviation, 1982)
    • La recette de vinaigrette la plus célèbre et la plus simple que vous pouvez facilement faire varier selon vos envies et vos plaisirs avec de l’huile d’olive, de tournesol, de la moutarde forte ou à l’ancienne… laissez libre court à votre imagination… (www.sauce-vinaigrette.com)
    • La vinaigrette, c’est l’élément incontournable en cuisine, la recette qu’on se doit de connaître par cœur puisqu’elle accompagne tous nos plats d’été : les salades, les crudités, mais aussi les légumes et les poissons cuits à la vapeur. (www.aufeminin.com)
  2. (Par extension) (Vieilli) (Rare) Bœuf à la vinaigrette.
  3. (Vieilli) Brouette, petite chaise à deux roues, traînée par un homme.
  4. Genre de flacon ou boîte à sels de pâmoison, comportant un petit morceau d’éponge imbibée d’alcool, de vinaigre aromatique ou d’autres substances destinées à réanimer les « élégantes » sujettes aux « vapeurs ».
    • Autres nouveautés, les vinaigrettes, descendantes des pomanders du Moyen Âge et de la Renaissance, sont, elles aussi, destinées à renfermer des odeurs à usage thérapeutique. Mais alors que le pomander contient des parfums solides, la vinaigrette reçoit un vinaigre aromatisé et adouci par une huile essentielle. (Annick Le Guérer, Le parfum : Des origines à nos jours)
    • La chambre ne veut pas qu’on éternue avec la première chose venue: autrement, du romarin on viendrait au poivre, et l’on finirait par vendre comme comme tabac un mélange d’ingrédiens de vinaigrette, funestes aux organes olfactifs. (La revue de Paris, 1835)
  5. (Désuet) Vinaigrier.
    • Il y avait pour fortune sur la table une vinaigrette de terre cuite, en habit de cordelier, de l’invention de quelque potier huguenot. Quand il fallait s’en servir, il fallait de nécessité lui renverser les pieds en haut pour faire couler le vinaigre qui sortait par le capuchon. (Bulletin de la Société des archives historiques de la Saintonge et de l'Aunis)
    • […] dans la garde-robe était la vaisselle d’argent, composée de quatre plats et vingt-quatre assiettes à bord doré ; six aiguières d’argent, dont deux à bord doré ; quatre grandes salières et deux petites ; quatre chandeliers d’argent à pied carré et un réchaud ; vingt cuillères et deux vinaigrettes d'argent ; six cents livres d’or ou d’argent. La vaisselle d’étain, qui se trouvait dans une chambre auprès de la cuisine, comprenait sept douzaines et demi de grands plats et huit douzaines d’assiettes; deux salières et douze chandeliers. (Bulletin de la Société historique et archéologique du Périgord)
  6. (Désuet) Oxalis enneaphylla, plante originaire des prairies de la Patagonie et les îles Falkland.

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]