vinco

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Latin[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

De l’indo-européen commun *ueik[1] (« force, énergie, victoire, bataille, etc. ») qui donne aussi vix (« avec force » d’où « avec peine, avec difficulté »), le gothique weihan (« combat, guerre »), l’islandais vega (« camper, tuer »), le norrois vig (« guerre »), l’anglo-saxon wig (« bataille, guerre »).

Verbe[modifier | modifier le wikitexte]

vincō, infinitif : vincere, parfait : vīcī, supin : victum /Prononciation ?/ transitif et intransitif (conjugaison)

  1. Vaincre à la guerre, remporter la victoire, être vainqueur.
    • Veni, vidi, vici. (Jules César)
      Je suis venu, j’ai vu, j’ai vaincu.
    • Facile aliquid vincere.
      L’emporter sans peine.
    • Vincit qui se vincit.
  2. Avoir l’avantage, surpasser, venir à bout de, forcer, réduire, battre, être victorieux (dans un procès), gagner (un procès, une cause), avoir gain de cause, avoir raison, triompher.
    • Vincere sponsione. (Cicéron)
      Gagner son pari.
  3. Atteindre son but, réussir, voir ses vœux réalisés.
    • Illi operibus vincebant. (Jules César)
      Ils venaient plus vite à bout de leurs travaux.
  4. Convaincre, persuader.
    • Vincet ratio insanire nepotes. (Horace)
      La raison prouvera que les débauchés sont fous.
  5. Conquérir.

Note : Par convention, les verbes latins sont désignés par la 1re personne du singulier du présent de l’indicatif.

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Composés[modifier | modifier le wikitexte]

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Dérivés dans d’autres langues[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]

  1. Julius Pokorny, Indogermanisches etymologisches Wörterbuch, 1959, en ligne