à-quoi-bonisme

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(XXe siècle) Construit sur la base de la locution « à quoi bon », avec le suffixe -isme.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
à-quoi-bonisme à-quoi-bonismes
\a.kwa.bɔ.nism\

à-quoi-bonisme \a.kwa.bɔ.nism\ masculin

  1. (Rare) Variante orthographique de aquoibonisme.
    • Voici un livre qui légitimera l’ «à-quoi-bonisme» des Français et dopera leur méfiance à l’égard des élites. — (Jacqueline Remy, Copinage, mode d'emploi, lexpress.fr, 29 mai 1997)
    • On peut craindre qu’une telle perception de l’impuissance politique participe à la propagation de cet « à-quoi-bonisme » qui explique pour une large part la montée de l’abstentionnisme lors des scrutins nationaux. — (Hervé Sérieyx, L’Autrisme : le parti du vide, lesechos.fr, 26 novembre 2002)
    • D'un côté, Melvil Poupaud, un écrivain qui, hier jeune et prometteur, paraît gagné par l’« à-quoi-bonisme » la quarantaine venue, séduit par une Clémence Poésy attachante. — (Frédéric Theobald, Le Grand Jeu, lavie.fr, 25 octobre 2017)

Prononciation[modifier le wikicode]