à blanc

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

 Composé de à et de blanc.

Locution adjectivale [modifier le wikicode]

à blanc \a blɑ̃\ invariable

  1. (Armement) Qui ne contient que la poudre et une bourre légère, et destiné à ne faire que du bruit, en parlant de munitions.
    • Il ne tire que des balles à blanc.
  2. (Industrie, Test logiciel) Marche à blanc : mise en production sans ouvrir au public afin de tester exactement dans les conditions et l’environnement cible.

Traductions[modifier le wikicode]

Locution adverbiale 1 [modifier le wikicode]

à blanc \a blɑ̃\

  1. (Armement) En utilisant des munitions à blanc.

Traductions[modifier le wikicode]

Locution adverbiale 2[modifier le wikicode]

à blanc \a blɑ̃\

  1. Jusqu’à ce qu’il ne reste plus de sang.

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Locution adverbiale 3[modifier le wikicode]

à blanc \a blɑ̃\

  1. Qui donne une idée d'extrême blancheur.
    • Dans le grand hall, illuminé à blanc et décoré de vitrines limpides, la foule refluait par longs ruisseaux paresseux. — (Henri Troyat, Le mort saisit le vif, 1942, réédition Le Livre de Poche, page 167)
    • « Tu n’as aucune résistance morale, aucun ressort ! À la moindre contrariété, tu te laisses aller comme une loche !
      – Et toi, m’écriai-je, tu ne vois pas plus loin que le bout de ton nez poudré à blanc ! »
      — (Henri Troyat, Le mort saisit le vif, 1942, réédition Le Livre de Poche, page 138)

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]