à bon marché

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Locution adverbiale[modifier]

Invariable
à bon marché
\a bɔ̃ maʁ.ʃe\

à bon marché \a bɔ̃ maʁ.ʃe\ invariable

  1. (Figuré) (Familier) Avec moins de perte, de dommage qu’on n’en avait à craindre.
    • En être quitte, en sortir à bon marché.
  2. (Par extension) À peu de frais, sans beaucoup de peine.
    • Ne donner que son superflu, c’est être généreux à bon marché. — Dans ce temps-là, on se faisait une réputation d’esprit à bon marché.
  3. (Populaire) À bas prix ; à des conditions particulièrement avantageuses.
    • En dehors de cela, de la vie réelle, personnelle, on leur avait laissé deux choses : l’abrutissement de l’alcool et la jouissance immédiate, à bon marché, à la maison publique. (Isabelle Eberhardt, Le Major, 1903)
    • Ils plaçaient aussi des phonographes à bon marché et tiraient quelques profits de la vente des boîtes à musique. (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, p. 44 de l’éd. de 1921)
    • Au bout d'une vingtaine de mètres, il s’arrêta devant un restaurant, une boite à bon marché, et nous invita à entrer avec lui, histoire de manger et de boire un peu. (Henry Miller, L'ancien combattant alcoolique au crâne en planche à lessive, dans Max et les Phagocytes, traduction par Jean-Claude Lefaure, éditions du Chêne, 1947)


Synonymes[modifier]

Références[modifier]