à contrecœur

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Voir aussi : à contre-cœur

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

« Qui va contre le cœur », où « cœur » est à prendre dans le sens de « ce que l’on aime ».

Locution adverbiale [modifier le wikicode]

à contrecœur \a kɔ̃.tʁə.kœʁ\

  1. À regret ; avec répugnance ; malgré soi.
    • L'hérésie eucharistique de Béranger contraignit son adversaire, Lefranc, […], à le suivre sur le même terrain […]. Lefranc le fait à contrecœur, s'étant volontiers contenté pour sa part de la méthode positive des vieux théologiens, fondée sur l'autorité patristique. — (Louis Rougier, Histoire d'une faillite philosophique : la Scolastique, 1925, éd.1966)
    • Massacrer un gentil, vraiment j'y allais à contrecœur. — (Franz Bartelt, Le Jardin du bossu, Gallimard, 2004)
    • (Figuré)Sur la steppe rouge du Planalto central, où les arbres ne poussent qu’à contrecœur, Brasilia est une ville retranchée, une capitale solitaire, loin, très loin, du Brésil utile, du pays réel. Bâtie par des disciples de Le Corbusier, elle a été soumise à la rigueur, à la raideur calvinistes du vieux maître, […]. — (Charles Vanhecke, Brésil, Paris : Éditions du Seuil, 1976)

Variantes[modifier le wikicode]

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Anglais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du français à contrecœur.

Locution adverbiale [modifier le wikicode]

à contrecœur

  1. (Gallicisme) À contrecœur.

Synonymes[modifier le wikicode]